Secrétariat international de la CNT

Maroc : la mobilisation des mineurs de l’OCP ne fléchit pas !

Publié le vendredi 20 novembre 2009

Le jeudi 19 novembre, des centaines d'ouvriers licenciés abusivement par la SMESI,
filiale de l'OCP, 1er groupe économique marocain , ainsi que leurs familles se sont retrouvés à Casablanca (
à plus de 120 km de Khouribga) devant le siège central de ce dernier.

local/cache-vignettes/L300xH225/091024083651908555_OCP_gamin_V-285a9.jpg?1424133924

Après le
succès du sit in de la journée, ces prolétaires ont été empêchés de passer la nuit à
"la belle étoile" devant le siège. Les ordres seraient "venus" de la capitale
Rabat !

Les mineurs en lutte ont regagné tard la ville de Khouribga, la capitale minière du
Maroc.

Le mardi 24 novembre ils organiseront une marche vers le tribunal de 1ère
instance où se déroulera le procès de 4 de leurs camarades, le 25-26-27 des sit in
seront organisés devant les locaux de l'OCP à Khouribga.

Le comité de solidarité avec les ouvriers de SMESI ( CSOS) :
- Condamne vigoureusement cette interdiction arbitraire.
- Dénonce la complicité de l'État marocain avec l'OCP.
- Exprime sa solidarité inconditionnelle avec les 850 prolétaires, victimes de
l'injustice patronale.
- Rend l'État marocain et l'OCP responsables du drame inhumain que vivent les
familles des ces victimes.

Vive les solidarités nationale et internationale !

LA SOLIDARITÉ NOUS INTERPELLE

Le coordinateur du Comité de Solidarité avec les Ouvriers de SMESI -
CSOS

Ali Fkir

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :