Secrétariat international de la CNT

Maroc : Communiqué de l’AMDH relatif à l’assassinat par la Police de l’étudiant Abderrazzak El Gadiri

Publié le samedi 10 janvier 2009

Lors de la marche de solidarité organisée le dimanche 28 décembre 2008 par les
étudiants de l'université Cadi Ayyad à Marrakech, les forces publiques sont intervenus
violemment contre les étudiantes et les étudiants et surtout celles et ceux ayant
participé à l'organisation de la marche.

local/cache-vignettes/L300xH218/elgadiri_abderrazzak_martyr_marrakech_gaza-802e9.jpg?1422575927

Pendant de cette intervention musclée, un
bon nombre d'étudiant(e)s a été l'objet d'une vaste vague d'arrestations et de
blessures graves.

Parmi les victimes l'étudiant Abderrazzak ELGadiri – né le
28/07/1987 et étudiant à la faculté de droit – qui a succombé après avoir subi des
tortures policières ce qui a nécessité son transfert à l'hôpital Ibn Tofaïl où il a
rendu en réanimation son dernier souffle le lundi 29 décembre 2008 à quatre heures
du matin.

Ayant suivi les évolutions de cet événement horrible, le Bureau central de
l'Association Marocaine des Droits Humains a décidé de soutenir la famille du défunt
devant la Justice et :

- Présente ses condoléances à la famille du martyr ainsi qu'à ses camarades
et ses ami(e)s et leur exprime son entière solidarité ;

- Exige l'ouverture d'une enquête intègre qui doit être menée à son terme
concernant les circonstances ayant conduit à ces incidents, le dévoilement de la
vérité complète et de punir les auteurs . Dans ce contexte, selon les
déclarations de la famille, les propos des responsables sont contradictoires ce qui
dévoile une tentative de masquer les vérités relatives au décès du martyr.

- Enregistre que ce crime est une conséquence de la répression, des
arrestations, de la torture et de différentes sortes de violence perpétrées par les
forces publiques à l'encontre des étudiant(e)s de Marrakech depuis des mois et de
l'engagement de procès contre de nombreux étudiants dont certains purgent encore
leurs peines.

- Blâme l'atteinte au droit à la vie causée par l'escalade de la violence
policière qui s'est exacerbée de nos jours à l'encontre des citoyens tant dans les
geôles de la police que dans les rues en dépit de la ratification par le Maroc de la
Convention contre la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou
dégradants et la promulgation de la loi criminalisant la torture.

- Condamne l'impunité des responsables pour ces crimes ce qui les encourage à
en commettre encore et qui viole le droit des victimes à l'équité.

- Renouvelle à cette occasion sa revendication pour la libération des
étudiant(e)s incarcéré(e)s à Marrakech et tout(e)s les détenu(e)s politiques.

Le Bureau central continue à suivre l'évolution de cette affaire tant au niveau
central qu'au niveau des sections locales et régionales de l'Association.

Le Bureau central
Rabat, le 04 janvier 2009.


L'AMDH en bref :

AMDH : Association Marocaine des Droits Humains, ONG constituée en juin 1979,
reconnue d'utilité publique, vouée à la défense et la promotion des droits humains
au Maroc, affiliée à la FIDH (Fédération Internationale des Droits de l'Homme).

Actuellement elle dispose de 73 sections locales et 8 sections régionales et
compte 8.000 membres environ dont un sixième de femmes.

Le site web de l'AMDH :

www.amdh.org.ma


Le communiqué de soutien de la CNT :

Au nom du secrétariat international de la CNT (France), nous nous joignons à la douleur et à la colère de l'AMDH. Et nous apportons tout notre soutien à la famille de Abderrazzak El Gadiri.

Une fois de plus le Makhzen tente, par la répression et l'assassinat, de faire taire les voix de l'Autre Maroc : celui des résistances sociales et de la liberté.

Un coup contre l'un de nous est un coup contre nous tous et toutes !

Solidarité internationale des opprimé(e)s !

Le secrétariat International de la CNT

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :