Secrétariat international de la CNT

MALI : Le SYTRAIL en lutte

Publié le dimanche 9 décembre 2007

Sur la ligne du chemin de fer de Dakar à Bamako, privatisée depuis le 1er octobre 2003, la nouvelle direction craint le syndicat insoumis SYTRAIL et qu'il l'emporte sur le syndicat “libre” (pro patronal) aux élections du personnel fixées au 26.11.2007 en confirmant son audience auprès des
personnels. Le jour même des élections des délégués du personnel à TRANSRAIL, par mauvaise volonté et avec le soutien du syndicat jaune, la direction en dernier recours annonce par note interne le report de ces élections.

500 collègues sur les 700 salariés cheminots se rendent alors quand même sur les 9 bureaux de vote de la ligne et, interdits de vote, décident de ne plus les quitter. Ce jour prévu pour les élections s'étant de ce fait transformé en journée d'arrêt de travail spontané et massif, la direction
réagit rapidement : La chef de service des Ressources Humaines, manifestement trop proche du syndicat jaune, est désignée comme responsable de la situation et relevée de ses fonctions.

Sur les rails du Mali le SYTRAIL obtient la représentativité de fait par l'action directe.

“C'est nous qui travaillons - alors c'est à nous de décider.”

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :