Secrétariat international de la CNT

Les néonazis attaquent une manif à Stockholm

Publié le jeudi 16 janvier 2014

Nos camarades suédois de la SAC (membres, comme la CNT-F de la Coordination rouge et noire) nous ont fait parvenir le communiqué de soutien diffusé suite à la réaction exemplaire de la population de Karrtröp, banlieue de Stockholm, lors de l’attaque par des néonazis de la manifestation qu’ils avaient organisée. Nous le reproduisons ici, et apportons tout notre soutien aux manifestants de Karrtröp et aux groupes antifascistes locaux.

IMG/jpg/affiche_karrtrop.jpgLe 15 décembre 2013, une manifestation antifasciste organisée par le groupe Network Line 17 a été attaquée par des néonazis du groupe Svenska motståndsrörelsen (Mouvement de résistance suédoise, SMR). Network Line 17 est l’un des nombreux groupes locaux, basés géographiquement le long des lignes du métro de Stockholm, en réaction aux élections parlementaires qui ont donné plusieurs sièges au parti d’extrême droite, les Démocrates suédois.

Ces derniers temps, des troubles avaient eu lieu à Kärrtorp du fait de l’augmentation des activités néonazies ; le groupe antifasciste local a décidé de relever le défi, en invitant les habitants du quartier à prendre part à une large mobilisation. Trois cent personnes sont venues, des jeunes, des personnes âgées, des familles avec enfants. Lorsque les néonazis se sont soudain montrés et ont attaqué la manifestation avec des bouteilles, des pierres et des fumigènes, les manifestants ont réussi à les repousser collectivement, restant bien groupés.
Il est évident que nous devons nous organiser nous-mêmes, afin de repousser de telles attaques de l'extrême droite, puisque personne ne le fera à notre place.

Nous voulons faire part de notre soutien à ceux qui ont organisé la manifestation, à ceux qui y ont participé et à ceux qui ont fait en sorte qu’elle puisse avoir lieu malgré l’attaque. Bien joué ! Vous nous avez montré qu’on pouvait arrêter les néonazis. Nous devons nous unir et avoir confiance les uns dans les autres, et surtout dans notre force collective. Quand les néonazis nous attaquent, nous, nos enfants et nos anciens, c’est là que nous devons être à la hauteur, personne ne le fera à notre place.

Les néonazis cherchent à recruter en cette période de crise, tentant d’attiser la peur que la situation empire et cherchent des boucs-émissaires. Pour nous, il importe plus que jamais d’être sans compromis, et d'expliquer très clairement ce qui est réellement en train de se passer.

Nous, les travailleurs, avons plus à partager entre nous, d'où que nous venions, qu'avec ceux qui détiennent le pouvoir économique et politique. Les travailleurs n'ont pas de patrie !

Liv Marend, Secrétaire générale de la SAC

Merci à La Horde pour la traduction du communiqué
http://lahorde.samizdat.net

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :