Secrétariat international de la CNT

Israël, c’est vous les terroristes !

Publié le lundi 31 mai 2010

titre documents joints

Paris, le 31 mai 2010 à 11h

Dans la nuit du 30 au 31 mai, cinq bateaux chargés d'aide humanitaire ont tenté de briser le blocus imposé à la bande de Gaza par l'État israélien. Partis de Chypre, ils devaient apporter à la population des matériaux de construction, des maisons préfabriquées, de l'aide médicale, des fournitures scolaires...

local/cache-vignettes/L200xH133/arton30651-39bf1-4ff0e.jpg?1424062552

Les Gazaoui manquent en effet de tout à cause de l'embargo dont ils sont victimes depuis juin 2007, suite à l'élection du Hamas. De plus les destructions infligées lors de l'opération « plomb durci » en janvier 2009 ont aggravé les conditions de vie et augmenté la dépendance à l'aide humanitaire. L'objectif de la flotte humanitaire est donc double. Tout d'abord, il s'agit d'apporter à la population une aide symbolique nécessaire à sa survie que ce soit dans le domaine du logement, de la santé ou bien de l'éducation. Mais cela va à l'encontre de la volonté de l'État sioniste de briser la population palestinien, de la punir collectivement d'avoir voté pour le Hamas. Permettre à des familles palestiniennes d'avoir un toit, à la population de se soigner, aux enfants d'aller à l'école ne peut être toléré par Israël. C'est de la Résistance car le peuple palestinien reste en vie ! Le deuxième objectif des bateaux est donc politique : briser ce blocus qui affame et tue, entrer dans la prison à ciel ouvert de Gaza qu'ils ont conçue, aider la Palestine à survivre, faire plier Israël dans son œuvre destructrice à l'encontre du peuple de Palestine.

Israël avait donc prévenu : la flotte de bateaux ne passerait pas. Au delà de leur parole tenue, ils ont encore montré toute la barbarie dont ils sont capables. Les commandos de la marine israélienne ont attaqué les bateaux et tués des passagers internationaux. En effet cette démarche est internationale et regroupe des militants français (Mission civile), des grecs, des américains... ainsi que des députés turcs. Naturellement la flotte n'avait aucun moyen de se défendre contre ce déchainement de violence. Bilan : 10 morts d'après l'armée israélienne mais au moins 16 d'après Aljezira ! L'idéologie de haine et de peur de l'autre développée par les sionistes a encore frappé.

La CNT dénonce avec la plus grande colère ce nouvel exemple de la Terreur pratiquée par Israël. Nous sommes aussi très inquiets pour les camarades qui étaient présents sur les bateaux.

Le Groupe de Travail Palestine de la CNT appelle :

- à se rassembler lundi 31 mai à 18h30 devant l'ambassade israélienne à Paris (M° Franklin Roosevelt)

- à se joindre à tous les rassemblements qui seront organisés aujourd'hui en province

- à organiser dans l'unité avec les organisations progressistes la mobilisation contre la barbarie israélienne

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :