Secrétariat international de la CNT

Iran : syndicalistes condamnés à des peines de prison

Publié le samedi 14 novembre 2009

En septembre et octobre 2009, sept syndicalistes iraniens - Ghorban
Alipour, Feridoun Nikoufard, Jalil Ahmadi, Nejat Dehli, Mohammmad Heydari Mehr,
Reza Rekhshah et Ali Nejati - ont été condamnés à des peines de prisons de
plusieurs mois, du sursis comme du ferme.

local/cache-vignettes/L300xH188/haft-tapeh-protest_filephot-89a00.jpg?1422739754

Travailleurs de l'usine de canne à
sucre Haft Tapeh dans le sud de l'Iran, il leur était reproché des faits liés à
l'agitation ouvrière de 2007 ou des propos tenus sur leurs conditions de
travail lors des manifestations du 1er mai 2008.

En réalité le
pouvoir cherche à mettre un terme à la création d'un syndicat indépendant dans
la sucrerie d'Haft Tapeh en octobre 2008, expérience ô combien périlleuse pour
l'ordre établi : aucune
autorisation n'avait été demandée aux ministères du travail, de l'industrie ou
du renseignement.

La CNT réclame l'arrêt immédiat de toutes les poursuites
anti-syndicales intentées contre ces travailleurs, ainsi que la liberté totale
pour s'organiser sur son lieu de travail afin de résister à toute forme
d'oppression !

Solidarité avec les syndicalistes indépendants
d'Iran !

Une attaque contre un seul est une attaque contre tous !

Bastien (SI de la CNT)

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :