Secrétariat international de la CNT

#HermanaNoEstásSola, Ma sœur tu n’es pas seule !

Publié le mercredi 16 mai 2018

Le verdict d’un procès contre des violeurs soulève une grande partie de l’opinion espagnole.

local/cache-vignettes/L300xH236/csjuin2018_espagne_lamanala_icono2-c4daf.jpg?1526484212
Sœur, moi si je te crois.

Pour rappel des faits, un groupe de 5 hommes, dont un flic et un militaire, est jugé depuis novembre 2017 pour un viol commis en réunion lors des fêtes de Pampelune en 2016. Le groupe d'agresseurs se faisait surnommer La Manada (La Meute).

Mais lors du verdict du procès le jeudi 26 avril 2018, les faits ont été requalifiés en agression sexuelle et non plus en viol. Les agresseurs ont été condamnés à 9 ans de prison et 50 000 euros d'amende chacun, alors que 22 ans d'enfermement étaient réclamés par l'avocat de la victime.

Ce verdict choque, car il minimise la violence des faits au motif que la jeune fille aurait suivi le groupe au départ. De plus, durant le procès, des d'enquêteurs privés auraient espionné la jeune fille pour prouver ses « mœurs douteuses » et discréditer l'accusation. Ce qui choque ici, c'est la victoire de la rhétorique de la culture du viol. C'est-à-dire, que l'on réduise la question du consentement à une impression sur la personne et non sur son témoignage.

Durant les manifestations de colère qui ont suivi le verdict, les slogans « Nous nous te croyons » ont été entendus.

Les groupes "nosotros" de la CNT-Espagne ont rapidement réagi par des rassemblements et des communiqués : « Nous ne tolérons pas un pouvoir judiciaire qui, dans le meilleur des cas, est caduque et inutile, socialement nuisible, sans réflexion et formation sur le genre, et dans le pire des cas, conforme à une élite patriarcale qui nourrit le terrorisme machiste. Prenez note, nous n'allons pas nous arrêter et nous avons de la créativité pour alimenter notre colère. Sœurs et frères, nous nous verrons dans la rue.».

La CGT-Espagne appelle à une journée de mobilisation féministe le 16 mai partout en Espagne.
Après un 8 mars combatif et exemplaire en Espagne, le combat doit continuer et s'intensifier partout contre la culture du viol et la société patriarcale.

Le GT Europe

juin 2018 :

Rien pour ce mois

mai 2018 | juillet 2018

S'abonner à notre lettre d'information :