Secrétariat international de la CNT

Appel des femmes de la société civile palestinienne au soutien international

Publié le jeudi 2 octobre 2014

Gaza vivra ! Fin du génocide de Gaza ! Nous sommes tous des Gazaouis !
 

Agissez pour que cesse la complicité avec le massacre de Gaza par Israël. Habillez-vous en noir pour montrer votre sympathie et votre soutien au peuple de Gaza. Habillez-vous en noir pour montrer votre opposition à ceux qui aidentle génocide....contre le peuple palestinien.
 

Rester aveugle aux actuels massacres à Gaza c'est se rendre complice des attaques génocidaires contre le peuple palestinien. A 2h de l'après-midi, le 9 Août, on estime que 1922 Palestiniens ont été tués dont 448 enfants et 235 femmes et que 7469 ont été blessés par Israël depuis le le 7 Juillet 2014. Au moins 86% des pertes sont civiles. Environ 200 000 personnes sont déplacées, dont 10 000 femmes enceintes. On estime à 373 000 le nombre d'enfants ayant besoin d'un secours psychologique. Une estimation à minima des maisons détruites ou non réparables s'élève à 65 000. Dix-neuf conducteurs d'ambulance et autre personnel médical, neuf travailleurs de l'UNWRA et dix-neuf journalistes font partie des morts. Les forces israéliennes ont ciblé les hôpitaux, les écoles, les abris, les bureaux de l'ONU, les bateaux de pèche, les universités et les mosquées. Elles ont détruit la seule centrale électrique de Gaza et le seul système de traitement des eaux (égoûts) qui risquent de contaminer l'eau potable. Parmi les crimes de guerre observés il y a le tir sur des enfants et sur des civils en fuite. Ce n'est pas une guerre dans laquelle les civils sont comptés dans les “dommages collatéraux”. C'est une guerre dans laquelle les civils sont les cibles.

Cette guerre a été déclenchée par Israël après avoir provoqué le Hamas en faisant régner la terreur en Cisjordanie et après avoir tué un militant du Hamas le 30 juin. Cette guerre a été déclenchée après le siège systématique de Gaza pendant 8 ans par terre, mer et air en utilisant des drones qui permettent des tirs ciblés. Pendant l'attaque, les forces israéliennes ont tué 18 Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem, kidnappé beaucoup d'autres, arrêté plus de 1000, et retenu 268 en détention administrative. Le règne de la terreur doit cesser. Nous réclamons le droit de vivre, incluant la fin du siège de Gaza et la poursuite des criminels de guerre. Garder le silence au milieu de ces crimes continuels, c'est accepter la violence coloniale israélienne et dénier aux Palestiniens le droit de vivre.
 Au nom de la coalition des groupes de femmes palestiniennes incluant the Palestinian Working Women’s Society for Development, Hedaya Shamon-Gaza ; Al-Tajamu’ al-Nasawi al-Maqdasi, the Women’s Legal Aid and Counseling Center, the Women Studies Center, YWCA, the Gender Studies Program-Mada al-Carmel et de nombreuses autres, nous écrivons pour transmettre notre profonde condamnation des pertes continuelles de vies et pour exprimer notre rejet du soutien donné par la plupart des gouvernements à la violence d'Israël. Nous refusons d'accepter que la violence soit partie intégrante du quotidien des Palestiniens dans la bande de Gaza, la Cisjordanie, Jérusalem et ailleurs. Nous sommes outragées par le terrorisme du régime colonial sioniste qui fait de nous des objets jetables, des “autres” non humains, un laboratoire pour tester leurs nouvelles technologies pour tuer."

 Aujourd'hui à Gaza et dans la Palestine historique, nous ré expérimentons l'annihilation de notre futur, de notre droit à l'auto détermination ainsi que notre droit à vivre. Le sénat des Etats-Unis soutient l'attaque et le gouvernement américain refournit Israël en armement au milieu du massacre. Plusieurs gouvernements arabes, notamment l'Egypte et l'Arabie Saoudite sont complices de l'attaque. Même le secrétaire des Nations Unies renvoie le mensonge de l'égalité des blames . Nous louons les quelques gouvernements tels le Brésil, le Chili, la Bolivie, le Pérou, l'Equateur, le Salvadoret le Nicaragua qui ont réagi avec colère à la 3ème guerre contre Gaza d'Israël. Nous insistons sur notre droit naturel à résister au régime colonial et affirmons notre droit à l'auto défense pour nos enfants, nos familles, nos communautés.

 Notre espoir dans le futur et notre amour de la vie alimentent notre lutte contre l'injustice continuelle. Nous appelons les peuples du monde entier à manifester leur solidarité avec le peuple de Gaza et leur indignation contre la complicité des gouvernements. Portez du noir pour Gaza dans les occasions publiques telles que manifestations, sit-ins, cours, conférences, campagnes électorales locales ou nationales. Rendez votre soutien et votre colère visibles. Parlez, écrivez, éduquez, montez des coalitions, activez vos ressources potentielles et soutenez la vie et la liberté. Rejoignez le mouvement BDS, Boycott, désinvestissements, sanctions. Agissez contre les pouvoirs en place pour assurer un futur de sécurité et dignité pour les Palestiniens de Gaza et pour tous les Palestiniens.

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :