Secrétariat international de la CNT

Algérie : communiqué contre la répression

Publié le mercredi 9 mars 2011

Paris, le 7 mars 2011

La Confédération Nationale du Travail (CNT, France) a pris connaissance de la répression qu'ont subi les militants oranais lors de la marche prévue par la Coordination Nationale pour le Changement et la Démocratie – Oran, ce samedi 5 mars.
Malgré les déclarations du président Abdelazziz Bouteflika et la levée de l'état d'urgence, les marches demeurent dans les faits interdites et les méthodes employées pour empêcher le peuple algérien de s'exprimer ne changent guère. Cette fois-ci, une centaine de personnes ont été arrêtées et les arrestations étaient ciblées, les policiers en civil présents utilisant des photos, une liste de noms et des indicateurs. Parmi les personnes arrêtées, figuraient une dizaine de journalistes et des militants de la CNCD-Oran.

La CNT-F dénonce une fois de plus la répression que le pouvoir algérien oppose systématiquement à la contestation, et notamment les arrestations, ainsi que la volonté du système algérien de museler
la presse.

La CNT-F réaffirme son soutien aux luttes des peuples pour leur liberté et leur dignité, et notamment aux luttes du peuple algérien.
Le Secrétariat International de la CNT-F

avril 2021 :

Rien pour ce mois

mars 2021 | mai 2021

S'abonner à notre lettre d'information :