Mort de Rémi sur la Zad du Testet, réactions et rassemblements dans toute la France

mardi 28 octobre 2014
par  Kevin

Le dimanche 26 octobre aux alentours de 2 heure du matin, Rémi Fraisse, 21 ans semble avoir été touché mortellement par un projectile policier durant des accrochages entre flics et opposant au Barrage de Sivens. La responsabilité de la police est évidente maintenant.

De nombreux témoignages ont émergé comme ici, mais aussi de nombreux communiqués communiqués comme celui-ci de la ZAD NDDL ou d’autres en anglais.

Pour suivre les évènements des derniers jours et de ceux à venir, pour comprendre la lutte autour du barrage du Testet :

P.S. : pour des données un peu plus techniques sur le barrage, il est aussi possible de compléter l’information avec le site internet du collectif du Testet.

De nombreux appels à manifester émergent de toutes la France

Le suivis de ces appels est principalement fait sur le site du collectif local Tant qu’il y aura des bouilles.

Texte d’appel des sympathisant-e-s de la lutte du Testet et de la lutte de Notre-Dame-des-Landes à construire une une mobilisation dans les jours qui viennent, en réaction à la mort de Rémi Fraisse , pour dénoncer l’impunité policière, les violences de l’Etat et le système qui les portes :

Nous souhaitons organiser cette assemblée afin de dénoncer les violences policières qui ont entraîné la mort de Rémi dans la nuit de samedi à dimanche dernier au Testet. Les premiers éléments sur les causes du décès et les témoignages qui sont venus les étayer laissent entendre que Rémi serait mort des suites d’une "explosion". Nous dénonçons les tentatives des autorités de criminaliser Rémi en lui attribuant le transport éventuel dans son sac à dos d’un dispositif explosif ayant entraîné sa mort. Celles-ci sont autant d’entreprises destinées à détourner l’attention de ce que chacun soupçonnait et craignait : le crime policier.

L’impunité des violences et crimes policiers qui marquent nos luttes mais également la vie de bien des quartiers populaires doit cesser ! L’usage d’armes qui mutilent et tuent au nom du maintien de l’ordre et de la "gestion démocratique des foules" doit être banni ! La justice expéditive et les politiques sécuritaires qui créent un climat de suspicion, de répression sociale et servent d’écran protecteur à des choix de société et des projets économiques irrationnels doivent être combattus sans relâche !

Nous ressentons le besoin d’en discuter collectivement, de dépasser l’émotion (en conservant toute la force de notre colère) afin de construire dans l’intelligence collective une mobilisation qui soit à la mesure de la gravité de ce qui vient de se passer.

Deux communiqués :

PDF - 26.2 ko
Communiqué de la coordination ayant organisé le rassemblement du 25-26 octobre
PDF - 65.2 ko
Communiqué des occupants de la ZAD du Testet

L’appel - toujours en vigueur - à rejoindre la lutte à la ZAD du Testet :

Témoignage appel a mobilisation

Nous sommes dans un Etat Totalitaire qui a déclaré la guerre aux opposants de ce régime…
Depuis 1 an une occupation a lieu dans la forêt de Sivens (10kms de Gaillac) pour s’opposer a la construction d’un barrage (officiellement pour l’agriculture intensive qui bénéficiera a 26 agriculteurs du coin) mais qui fait aussi partie d’un plan + vaste de plusieurs dizaines de barrages pour le refroidissement des centrales nucléaires (notamment Golfech prés de Toulouse)…
Cette occupation s’oppose également a la destruction d’une des dernières zone humide du Tarn et a la disparition des espèces protégées qui l’habitent.
Nous luttons pour sauvegarder la biodiversite, la vie tout simplement…
(...)

lire la suite de l’appel sur Tant qu’il y aura des bouilles