Mots-clés

Autres articles dans cette rubrique

Accueil du site / La Fédération / Communiqués & actualité fédérale / Harcèlement anti-CNT au collège des Noirettes [Vaulx-en-Velin 69]

Autoritarisme, entrave à l’exercice du droit syndical, pression sur les militants… la hiérarchie de l’Education Nationale calque de plus en plus souvent ses méthodes sur les pires pratiques du secteur privé.
Il en va ainsi au collège des Noirettes à Vaulx-en-Velin (69) où la section syndicale CNT subit une véritable politique de harcèlement depuis quelques mois de la part du chef d’établissement.

La section, implantée au collège depuis 4 ans, s’est vu refuser en novembre, le droit d’organiser une réunion d’information syndicale sur le temps de service des personnels. Subitement par le fait du prince, une section qui animait fréquemment de telles réunions, qui a participé à toutes les luttes syndicales au collège sur des questions locales comme nationales, s’est vue dénier sa représentativité acquise sur le terrain. Le principal est resté sourd à plusieurs courriers de la FTE démontrant la contradiction de cette décision avec le droit syndical en vigueur. Face à cet entêtement, l’affaire va être portée devant le tribunal administratif.

Pire encore, c’est un syndicaliste de la CNT qui fait aujourd’hui les frais de cet acharnement et va perdre son emploi. En effet, Didier Goncalves, Emploi Vie Scolaire embauché en contrat CAE au collège depuis janvier 2006 ne verra pas son contrat renouvelé après le 22 décembre 2006. Malgré son statut précaire, notre camarade n’a jamais hésité à militer ouvertement dans son établissement et à se mettre en avant.
De ce fait, ses relations s’étaient considérablement dégradées avec le principal du collège et dernièrement des syndicalistes de la CNT Education 69, extérieurs au collège, avaient dû l’accompagner lors d’entretiens avec la direction. Dans ce contexte, le non-renouvellement de son contrat s’apparente à de la vengeance et à de la discrimination anti-syndicale.
Cette affaire illustre bien les dérives de la précarisation de l’emploi et de l’accroissement des pouvoirs des chefs d’établissement dans l’E.N ayant désormais pouvoir d’embauche… et de licenciement (pudiquement appelé non renouvellement de contrat).

Pour la CNT FTE, les choses n’en resteront pas là et nous étudions actuellement tous les modes de recours juridiques. Nous lançons également une campagne syndicale de solidarité avec notre camarade, en vu de son réemploi. Nous appelons tous les syndicalistes, les collègues, parents… à démontrer que Didier n’est pas isolé et que nous ne laisserons pas de telles pratiques s’instaurer dans le service public.

Un coup contre l’un d’entre nous est un coup contre tous !

Word - 22 ko
lettre_type_solidarite_Didier

………….

PDF - 88 ko
Cartes de voeux a retourner au Recteur et au principal

Pour exiger le réemploi de Didier Goncalves au collège des Noirettes : protestez toute la semaine, par fax, téléphone, lettre, mail auprès de :

M. Bertrand
Principal du collège des Noirettes
2 rue des frères Bertrand
69120 Vaulx-en-Velin
Tel : 04-78-80-63-96
Fax : 04-72-04-58-56
e-mail : ce.0691666L ac-lyon.fr

Copie à :
Recteur de l’Académie de Lyon
92 rue de Marseille
BP 7227
69354 Lyon cedex 07
Fax : 04-78-58-54-78
e-mail : cab ac-lyon.fr

ps:

Merci d’informer la CNT Education 69 ( educ69 cnt-f.org ) et la FTE de vos initiatives.