» Accueil » La Poste
 
Résultats financiers 2017 et Prime d’interessement 2018.

Toujours plus d’emplois supprimés ! Les prochains résultats
seront encore « bons ». Et nos conditions de travail ? Et la situation
des chômeurs ? Et la qualité du service rendu aux usagers ? Et la
proximité de bureaux en zone rurale ? Ces chiffres nous le montrent
 : dans cette société quand le profit des dirigeants est « bon »
la situation des salariés/ées est mauvaise. C’est pour cela qu’il faut
résister, se battre pour nous, nos enfants. Et préparer un changement
radical de société pour que la finalité du travail serve aux
êtres humains et non à mesurer le taux de profit des dirigeants.

Les résultats financiers 2017 de la poste toujours à la hausse :

>Chiffre d’affaire de 24.11 milliards (23.29 en 2016)
>Résultat d’exploitation de 1.01 milliard (0.975 en 2016)
>Résultat net de 851 millions (849 en 2016)

https://legroupe.laposte.fr/finance/chiffres-cles

Intéressement : 488,16 euros brut attribués en 2018

L’accord d’intéressement 2015-2017, signé entre La Poste et les organisations syndicales CFDT, FO, et CFTC-CGC-UNSA et les efforts réalisés collectivement en 2017 permettent à La Poste de verser une prime d’intéressement de 488,16 euros brut à chaque postier. La prime est affectée automatiquement sur le Plan d’Épargne Groupe (PEG), sauf demande contraire du postier.

Cette année, La Poste attribuera une prime d’intéressement de 488,16 euros brut à chaque postier, au titre de 2017. Le versement global pour La Poste représente plus de 119 millions d’euros.

Dans le cadre de l’accord d’intéressement signé le 26 juin 2015 et de son avenant du 27 juin 2016, le montant de base calculé sur les critères économiques s’élève à 384 euros brut par agent. Il est ensuite modulé en fonction des indicateurs de qualité et performance. Ils permettent de majorer le montant de base de 24% qui module la prime de + 92,16 euros. S’y ajoute un bonus de performance de 12 euros. Le montant d‘intéressement au titre de 2017 est donc de 488,16 euros brut.

Chaque postier bénéficiera d’une même prime, quel que soit son statut, sa branche et sa rémunération.

Choisir l’affectation de sa prime :
Vers la mi-mars, chaque postier bénéficiaire recevra un courrier à domicile lui notifiant le montant de sa prime. S’il souhaite demander le versement de la prime sur son compte bancaire, la placer sur son Plan d’Epargne pour la Retraite Collectif (PERCO), ou faire un choix de placement personnalisé sur son PEG, il aura jusqu’au 30 mars 2018 pour le faire.

S’il ne se manifeste pas, la somme sera automatiquement affectée, à la mi-avril, sur son PEG (sur le fonds « La Poste Responsable Monétaire »).

Il est à noter que le choix d’affectation doit s’effectuer à partir de la réception du courrier :

- soit sur le site dédié à l’épargne salariale de La Banque Postale (instantané, sécurisé et écoresponsable) qui sera ouvert pour ces opérations dès le 9 mars ;

- soit par retour du bulletin d’option joint au courrier d’intéressement.