» Accueil » Tracts de la fédération
 
Oser lutter pour oser vaincre !

Oser lutter pour oser vaincre !

Contre-réforme des retraites (rallongement de la durée de cotisation à 41 annuités), attaque sans précédent contre les fonctionnaires, stagnation des salaires alors que les prix de l’énergie, de la nourriture et des loyers explosent, remise en cause des 35h… La liste est longue et s’allonge chaque jour. A La Poste, avec la mise en place de « facteur d’avenir », c’est l’avenir même de notre métier qui est remis en cause.

Bien sûr la direction, par l’intermédiaire de revues luxueuses (Jourpost, Forum, Facteurs !…) et avec la complicité active des managers, essaie de nous faire miroiter que l’avenir sera radieux pour les postier(e)s. Pour cela elle tente de nous faire croire qu’un vaste plan de promotion permettra à chacun de voir sa situation s’améliorer. La réalité est différente : seuls 10% des postier(e)s seront promus. Avec les règles du « privé » qui, malheureusement, ont cours aujourd’hui, il faudra pour progresser, non seulement faire du zèle, mais en plus vendre son âme (c’est à dire défendre la politique catastrophique de casse du service public).

Aussi, plutôt que d’essayer de faire son « trou dans le fromage » en n’hésitant pas à ignorer, voire à marcher sur les collègues, suivons l’exemple des facteurs de Lalevade d’Ardèche ou des Bouches du Rhône pour que COLLECTIVEMENT, nous défendions nos revendications. Ainsi, tous ensemble, sans laisser personne sur le bord de la route, NOUS GAGNERONS.

N’écoutons pas les discours démobilisateurs de certains syndicats dits représentatifs.

Reprenons confiance dans notre force collective. Exigeons partout l’unité syndicale pour construire, avec les autres professions du public et du privé, LA GREVE GENERALE, qui seule permettra d’imposer un partage égalitaire des richesses produites.

IL FAUT QUE LA PEUR CHANGE DE CAMP.

CE N’EST PAS DANS LES SALONS
(fussent-ils des métiers du courrier !!)
QUE NOUS AURONS SATISFACTION,
C’EST PAR LA LUTTE !

Pour cela il faut s’organiser, se syndiquer… et pourquoi pas à la CNT !

La CNT est un syndicat indépendant de l’Etat et des partis politiques. Un syndicat autogéré, sans chefs ni permanents. Ce sont les syndiqué(e)s qui décident lors d’assemblées générales souveraines. La CNT est un syndicat porteur d’un projet de transformation sociale. Contre la double oppression de l’Etat et des patrons, elle prône la gestion directe de la société, par ses membres eux-mêmes. Si personne ne galère à notre place, que personne ne décide à notre place !

Document au format .pdfOser lutter pour oser vaincre !