» Accueil » Tracts de la fédération
 
Quel avenir pour Créteil CTC ?

AVENIR DE CRETEIL CTC :

ON NOUS CACHE TOUT

ON NOUS DIT RIEN !

Alors que la quasi totalité des Centres de tri de la banlieue parisienne ont connu ou vont connaître des tansformations dans le cadre de CAP Qualité Courrier, il serait assez extraordinaire que Créteil CTC ne passe pas à la trappe.

Jusqu’à maintenant des bruits, des rumeurs de transformation en PPDC (Plate-Forme de préparation du Courrier) avec transfert du reste de l’activité sur Wissous ou bien transformation en PIC (Plate-forme Industrielle Courrier). Mais rien d’officiel, tant de la part de la direction du Centre que de celle du Val de Marne.

Notre département serait le seul a ne pas être touché ?

En étant en contact permanent avec la direction nationale du courrier, nos dirigeants savent pourtant très bien de ce qu’il résulte de l’avenir de Creteil CTC, de Notre Avenir...

Le flou est entretenu sciemment.Tout est fait méthodiquement, département par département un peu comme lors des restructurations des Centres de Distribution où ils attaquent bureau par bureau, afin d’éviter un mécontentement général.

Tout est déjà planifié mais on ne nous dit rien.

Le Personnel doit être sur ses gardes, quelque soit l’option retenue prochainement.

Car il est bon de savoir et de ne pas oublier comment se sont passés les reclassements lors des transformations de centres et (ou) création de PIC, que ce soit sur Gonesse, Wissous ou dans d’autres endroits. Souvent dans la douleur, malgré les formules de « volet » ou « d’accompagnement » social, formules chères à nos experts en communication, déstinées à faire miroiter la lune aux agents, mais concrétement surtout à leur faire baisser la garde. Il n’est pas inutile de rappeler que ces fameuses Plateformes Industrielles Courrier n’ont plus rien à voir avec les traditionnels centres de tri. La modernité de ces « Usines postales » contraste nettement avec les conditions de travail sur place : flicage, vidéo, flexibilité, précarité accrue.

Les Personnels des différents centres de tri en ont marre d’être utilisés comme des kleenex : fermeture de service, fermeture de centre puis réouverture d’un service ou d’un centre suite à un mauvais calcul prévisionnel de nos experts. 2 ans par-ci, 6 mois par-là : STOP !

Participant aux bénéfices de l’entreprise, dont « La Poste » se targue tant, le personnel de Creteil CTC est bien en droit de connaître l’avenir réservé au centre.

La langue de bois, ça suffit !

Que l’on arrête de jouer avec le Personnel !

Document au format .pdfQuel avenir pour Créteil CTC ?