» Accueil » La Poste » CONNEXION DIRECTE (bulletin des syndicats de la région parisienne)
 
A La Poste, la chasse aux syndicalistes est ouverte ! RESISTANCE !
Connexion Directe numéro 15 -
Télécharger le tract ici

Près de 250 personnes se sont rassemblées à partir de 13h30 devant la Direction de Paris Nord à Paris, alors que se tenait devant ce siège de la Poste, à 14h un conseil de discipline convoqué pour sanctionner une militante et permanente de SUD POSTAUX PARIS. Après les mesures de licenciements à l’encontre de militants de SUD 92 il s’agissait là, pour les dirigeants de la Poste, de faire un nouvel exemple en frappant une syndicaliste qui avait pris ses responsabilités syndicales lors de conflits récents : soutien aux postiers de Paris 07 qui refusaient de distribuer un tract de propagande FN inclus dans la charge de la PNA et aussi en popularisant le combat des postiers des Hauts-de -Seine.

Il s’agit de museler ceux et celles qui font des prises de paroles pour appeler à l’action, d’empêcher des grévistes en lutte de venir expliquer leur conflit à des collègues d’un autre établissement. Des prises de paroles ont été faites par des représentants de SUD, de la CGT , de la CNT. Un militant de Paris15 a expliqué pourquoi plus de 50% des agents de ce bureau étaient en grève depuis 11 jours.

Rassemblement de combat, dynamique, parmi lesquels des cénétistes postiers de la RP, mais également d’autres secteurs professionnels.
Malgré cette solidarité la demande de licenciement est prononcée à l’encontre de Stéphanie.

Les dirigeants de la Poste révèlent aujourd’hui la véritable signification du dialogue social à la Poste : la causette autour du tapis vert avec les syndicalistes de salon, la répression à l’encontre de ceux et celles qui luttent contre une politique qui liquide les emplois, aggrave les conditions de travail et scelle la fin du service public.

Ce qui est à l’ordre du jour : une lutte unitaire pour l’amnistie de tous les syndicalistes réprimés, à la Poste comme dans les autres secteurs professionnels.

CONTRE LA REPRESSION ANTI SYNDICALE : SOLIDARITE.