» Accueil » La Poste » Tracts du syndicat CNT Poste 95. » Le Postier Affranchi (publication du syndicat CNT Poste 95).
 
Le Postier Affranchi 22 - décembre 2013.
ETC, Catalogues, Elections, Comptage : RIPOSTE

ETC : LE JT NOUVEAU EST ARRIVE !! C’EST DE LA PIQUETTE !!

Le tract à télécharger ici

Les E.T.C. étaient habituellement gérés par l’encadrement local. Désormais une nouvelle procédure impose la projection d’une série télé « La Poste au pays de Bisounours », spectacle qui s’adresse à tous les publics car le scénario c’est « Tout le monde il est beau, Tout le monde il est gentil ». Les agents qui participent à cette série trouvent que tout va bien dans le meilleur des mondes postal, et nous revendiquons pour eux le statut de comédiens afin qu’ils soient rémunérés selon la convention des intermittents du spectacle. Aucune scène trash : on n’aborde pas la souffrance au travail, le stress, la vague de suicides, les suppressions d’emplois, les délocalisations.
Désormais la communication vient d’en-haut, filmée, formatée, le Siège n’aurait-il pas confiance dans ses cadres ? Face à cette propagande patronale il n’y a qu’une attitude possible : écouter religieusement, ne surtout pas poser de questions car cela allonge la durée de la séance. Et se dire que non, le bourrage de crâne obligatoire il ne passera pas par nous.

SAINT-GRATIEN : ETC, PAUSE PETIT DEJEUNER, SQUATT ET REAPPARITION DU MANAGEMENT PORTES CLOSES.

Le 28 novembre un ETC est organisé sur le site de Saint-Gratien pour le personnel du centre. A 8h30 des agents se rendent comme chaque jour à la salle de repos pour prendre leur petit-déjeuner, pause réglementaire avant d’affronter le froid extérieur. Malheureusement la salle a été squattée pour organiser l’ETC et les candidats à la pause réglementaire se voient littéralement claquer la porte à la figure par un encadrant dérangé par cette arrivée intempestive et néanmoins réglementaire.
Cet incident suscite plusieurs réflexions :

• Quand on parle de dialogue il serait correct d’intégrer dans la planification des tâches la fonction de chaque espace : une salle de repos et de restauration a vocation à le rester.

• Si l’utilisation de cet espace est utilisée éventuellement pour une réunion quelconque la politesse élémentaire et le respect de chacun est d’informer au préalable les agents concernés et non d’imposer. Cela s’appelle de la concertation mais il est vrai que pour cela il faut avoir une capacité à communiquer réellement.

• Enfin nous noterons que les agents qui se voient fermer la porte au nez sont en majorité d’Eaubonne et que précisément cet encadrant/manager style portes closes/ s’est déjà distingué par une attitude provocante à leur encontre, fait qui a été porté à l’époque par les syndicats CNT/SUD à la connaissance du D.E. Nous pensons que ce n’est pas une coïncidence mais une rechute de cet encadrant.

• Nous serons vigilants quant au respect de tous les agents et combattrons calmement toute manifestation de harcèlement contre une catégorie particulière d’agents.

• A l’heure du projet d’une pause méridienne dans certains centres nous défendrons le droit à la pause du petit’déj, acquis par les anciens

C’est la crise ! Alors tu vas bosser gratos !

La Poste se sert de la crise et de la baisse de trafic pour exploiter encore plus les agents !
En effet, vous avez moins de courrier alors vous allez distribuer les catalogues et les élections sans aucune compensation financière, peut-être un chocolat En fin d’année ? Et bien sûr c’est obligatoire, hein, sinon il y aura des sanctions... Or la Direction parle du volume du trafic mais oublie de parler de la réalité : le poids des catalogues, comme celui des suppléments presse qui rend le poids de la sacoche plus lourd car il peut y avoir baisse en volume mais pas en charge.
Alors qui va encore trinquer ?
Les facteurs qui ont des payes de misère....à qui on supprime le paiement des catalogues et les élections pour en foutre plein les fouilles aux hauts dirigeants.... Regardez Bailly avec son salaire de PDG : à peine a-t-il quitté la Poste que le gouvernement de gauche lui confie une mission sur l’étude de l’ouverture des magasins le dimanche : combien a t –il touché pour ce petit job ? C’est lamentable ...car les facteurs, eux, deviennent de plus en plus endettés...La Poste ferme des bureaux, forçant alors les facteurs a investir dans des voitures – pour rappel quand France Télécom à délocalisé des agents de Sarcelles à Cergy des primes pour aider à l’achat d’une voiture, allant jusqu’à 2000€ ont été accordées et nous en passons.....mais ça La Poste s’en fout !
Mobilisons nous tous ensemble contre ces nouvelles arnaques ! Qui sème la misère récolte la colère !!

Saint-Gratien : organisation bancale ?

Les problèmes d’organisations sont nombreux, notamment sur Eaubonne qui vient d’être réorganisé. Le système de camion navette est tombé à l’eau et rien ne le remplace si ce n’est la force des mollets des agents qui n’ont d’autres choix que de prendre le vélo pour des tournées de plus de 15km. Le problème de la QL 58 et du samedi matin ou la logistique doit tout à coup faire 2 tournées.
Le cirque des BP : Les agents qui trient les BP sont au bord de l’explosion, tous les jours les BP n’arrivent pas, comme prévu , par localité mais mélangées dans les bacs. Cela occasionne une perte de temps, de la confusion et du stress. Les BP ne peuvent pas être desservies à temps et les restes sont journaliers.
Ce qui est regrettable, c’est que l’encadrement ne soit pas en mesure de pallier à ce problème qui dure depuis plusieurs mois !
Alors doit-on attendre que la pression monte et qu’un agent explose pour avoir un résultat ? A eux de jouer ! Il est temps de corriger le tir !

FRANCONVILLE : DELOCALISATION ET NOUVEAU STYLE DE COMPTAGE.

Le transfert semble prévu sur Ermont pour le 4 mars 2012. Selon les bruits qui courent il n’y aurait aucune prime du fait du recours à l’expertise du projet, ce qui est une forme de chantage : si vous utilisez un moyen légal pour contester le bien-fondé de la décision du DOTC- l’expertise- pas de prime délocalisation. Et si le personnel se mobilise ???
Enfin un nouveau comptage a été réalisé, le deuxième, mais très original : comptage sur l’ensemble des contenants entrants et division par le nombre de tournées pour évaluer le calcul de la charge. Aucun comptage sur chaque casier. Cette innovation est l’œuvre de l’ancienne DE qui exerce désormais sous d’autres cieux dans le 95. Des agents de Franconville ont exprimé le souhait qu’un nouveau comptage soit refait et nous les soutenons dans cette démarche.