» Accueil » La Poste » Tracts du syndicat CNT Poste 95. » Le Postier Affranchi (publication du syndicat CNT Poste 95).
 
LE POSTIER AFFRANCHI 19 - octobre 2013.
DELOCALISATION D’EAUBONNE : LE SCENARIO OUBLIE : LA CATA !!

Alors que depuis des mois la délocalisation de notre lieu de travail a été planifiée, des consultations ont été effectuées, des groupes de travail ont planché, que les « experts de la DOTC » ont cogité grave : quel est le résultat concret le jour J ??

CAMION DE RAMASSAGE : A LA BENNE ??

Les Géo-trouvetout de l’organisation avaient mis sur pied un système de dépôt/ramassage de collègues qui nous paraissait inquiétant voire

Télécharger le tract ici

inapplicable. Les faits le démontrent, il s’agit d’un ALLER SIMPLE pour la tournée, le ticket retour n’est pas vraiment garanti dans le forfait. Si un facteur a fini avant d’autres collègues– du fait simple que la charge diffère chaque jour, plus ou moins de recommandés– et avant l’heure théorique de passage du « bus », il a tendance à revenir à la force du mollet, d’où fatigue, stress. S’il finit plus tardivement le « bus » risque d’attendre. Autre cas de figure le 20 septembre : un collègue, « oublié ? » poireaute durant près d’une heure car il est à pied, d’où stress. Il semble que les cerveaux se grattent le crâne et envisagent une nouvelle organisation. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?

FORMATION OU L’ART DE L’IMPROVISATION.

Une collègue, ancienne agent de cabine, n’ayant jamais distribué, se retrouve parachutée sur le terrain SANS AUCUNE DOUBLURE ET FORMATION DE BASE !!! Sachant que la formation est essentielle pour faire un travail de qualité on a compris ce qu’il faut entendre par distribution de qualité en 2013. La formation ? Trop chère !! Allez ouste, le paquetage et à la bonne franquette. Le 36-31 est là…
Des CDD pour Eaubonne en doublure avec un FQ de Saint-Gratien ne connaissant pas les tournées. Naturellement ce collègue n’y est pour rien, mais que doit-on penser de l’encadrement qui a organisé cette formation ??? Fiers de notre métier, proches des usagers, nous pensons que les habitants d’Eaubonne méritent un peu plus de respect. Quant à nos collègues CDD : GPS ?? : moral à zéro, angoisse, stress.

DEGRADATION DU SERVICE RENDU.

Que dire de la distribution folklorique assurée par les équipes de la DOTC durant la grève ? Des recommandés mis directement dans les boîtes, des oublis sur la chaussée, des erreurs de destinataires. Et quand nous faisons, nous, une petite erreur de distribution, on brandit le PV, les menaces de sanctions. On pourrait en sourire mais cela nous montre que le grand n’importe quoi est la règle en vigueur à la DOTC. Peut-on avoir le nombre de réclamations pour les jours de grève ?

EFFECTIFS : AUX ABONNES ABSENTS.

En théorie nous sommes 14 trieurs au TG. Mardi 24 septembre la situation sur le terrain :

2 COM.
2 CDD qui ne font pas de TG.
2 RTT.
Et des trieurs qui sont en phase d’apprentissage du nouveau tri.
Résultats : des restes en pagaille, 4 encadrants préparant des tournées à découvert. Cette situation est catastrophique et cela a des conséquences graves sur le personnel : les jeunes CDD sont Ecœurés, les plus anciens accumulent stress, fatigue, ont du mal à suivre ce rythme. Certains sont proches de craquer.

DES POCHETTES DE REEX PORTEES DISPARUES !

Une semaine sans réex pour certains clients, en effet certaines pochettes ont été oubliées lors du déménagement, il aura fallu attendre une semaine avant de pouvoir rééditer ces dernières. Ca risque de coûter cher en remboursement !

Nous pensons que la Direction locale comme les encadrants doivent prendre conscience de cette réalité et prendre les mesures qui s’imposent en terme d’effectifs, de formation. Nous pensons que le développement d’une souffrance au travail est en train d’ émerger.

Il est nécessaire d’alerter les Médecins de Prévention de la Poste pour un suivi des agents soumis à cette réorganisation. C’est ce que fera notre syndicat départemental.

POUR DES CONDITIONS DE TRAVAIL DECENTES :

RESTONS VIGILANTS, UNIS, MOBILISES.