jeudi, 26 janvier 2017|

1 visiteurs en ce moment

 

Le Cordonnier d’Alicante

Mémoires d’un militant de l’anarchisme espagnol (1889-1948)

Un texte rare sur le quotidien d’un ouvrier cordonnier, militant anarchiste, de la toute fin du xixe siècle jusqu’au milieu du xxe siècle en Espagne.

Autodidacte, devenu anarchiste par la lecture de Malatesta et la rencontre de militants, Manuel Sirvent passera sa vie à mettre en pratique son idéal dans une Espagne alors aux prises avec l’alliance de la monarchie, du patronat et d’une Église catholique omnipotente : de l’enterrement civil de sa mère jusqu’aux conférences organisées dans toutes les régions du pays, de l’initiation de multiples grèves jusqu’à l’union libre avec sa compagne... Les nombreuses conséquences de son engagement – boycotts des patrons, arrestations, déportation dans les années 1920, camps de l’exil en France après la guerre d’Espagne – ne l’arrêteront jamais dans son « intense activité de propagande ».

Racontant un demi-siècle d’expériences individuelles et de luttes collectives, Manuel Sirvent offre aux lecteurs d’aujourd’hui une vision résolument positive et concrète de l’engagement anarchiste.

Le Cordonnier d’Alicante est le témoignage de Manuel Sirvent, initialement destiné à ses enfants et petits-enfants.


ISBN : 978-2-91573-141-5
Format : 12×19cm - 290 pages
Prix : 15 euros
Sortie : 26 mai 2017
Traduction et préface : Mélodia Sirvent
Postface : Aimé Marcellan


Émission de Radio libertaire sur l’ouvrage

 
A propos de éditions CNT-RP
Michel Bakounine, présentation de Frank Mintz, 2006, 72 pages. Ce court livre, le second de la collection « Classiques » des Éditions CNT, rassemble deux textes essentiels de Bakounine, « La politique de l’Internationale » (paru en 1868 dans L’Égalité) et « Organisation de l’Internationale » (publié (...)
En savoir plus »