http://www.cnt-f.org/international/spip.php?article352

Ici les nombreuses luttes sociales semblent avoir du mal à se coordonner pour faire reculer le gouvernement et le patronat.

Là-bas, en Guadeloupe, une grève générale de six semaines a permis d’obtenir entre autres : gel des loyers pour 2009, baisse des prix, création de postes d’enseignants, 200 euros d’augmentation pour les bas salaires, baisse de 20% des prix des transports, valorisation de la culture de la langue créole…

Cette grève générale a mis en avant le travail mené par le collectif LKP (Lyannaj Kont Pwofitasyon).

Myrlin Davile, secrétaire aux relations extérieurs du LKP, viendra nous expliquer comment cette grève a pu démarrer ?

Comment s’est organisée la vie, la solidarité, pour que le mouvement puisse s’inscrire dans la durée ?

Que signifie une situation coloniale dont parle le LKP pour définir la société guadeloupéenne ?

Après les accords, comment s’assurer de l’application des revendications obtenues ?

Pourquoi près d’une cinquantaine d’entreprises sont toujours en grève aujourd’hui ?

Quel est l’enjeu des États généraux de l’Outre mer inventé par le gouvernement ?

Meeting coorganisé par l’OLS et la CNT

le mercredi 6 mai à 19h30 au CICP 21ter rue voltaire 75011 Paris

OLS PARIS 21ter rue voltaire 75011 Paris ols.paris no-log.org http://offensive.samizdat.net

CNT 33 rue des vignoles 75020 Paris international cnt-f.org www.cnt-f.org