Depuis plusieurs jours la jeunesse grecque crie sa colère.

Sa colère contre une police qui assassine froidement un adolescent de 15 ans.

Sa colère contre une classe politique (toutes tendances confondues) qui est gangrénée par ses pratiques de clientélisme et de corruption.

Sa colère contre une classe politique (toutes tendances confondues) qui privatise les Universités, précarisent les jeunes et rognent les acquis des travailleurs (réforme de la sécurité sociale et du système des retraites).

A Paris, à Rome, à Madrid, à Varsovie, à Stockholm, à Londres comme à Athènes...

Le capitalisme exploite, licencie, assassine, criminalise les mouvements sociaux et expulse les sans papiers.

Solidarité internationale avec les étudiants et travailleurs grecs en lutte !

A Paris, à Rome, à Madrid, à Varsovie, à Stockholm, à Londres comme à Athènes...

Globalisons les résistances !

Grève générale contre le capital !

Grève générale contre la répression étatique !

CNT (France), WORKERS INITIATIVE (Pologne), CGT (Espagne), USI (Italie), ESE (Grèce), IWW (Royaume-Uni), SAC (Suède), LA (Pologne), Solidaridad Obrera (Espagne)


Lire l’interview de Yannis, secrétaire international de l’ESE grecque (anarcho-syndicaliste)