A lire : la profession de foi de la CNT