A l’heure où en Europe, gouvernements de gauche comme de droite, mettent en place des politiques antisociales identiques : casse des services publics, précarisation des conditions de travail, subventions aux patrons, attaques contre les systèmes de Sécurité sociale et des retraites etc.

A l’heure où en Europe, gouvernements de gauche comme de droite, criminalisent ceux et celles qui luttent et réprment durement les immigré-es (camps de rétention, expulsions).

A l’heure où en Europe, gouvernements de gauche comme de droite, poursuivent leur politique impérialiste et néo-coloniale à travers le monde (Irak, Afghanistan, Afrique, Amérique latine).

A l’heure où en Europe, le syndicalisme bureaucratique, de collaboration de classe et la CES, complices de ces politiques, n’ont aucune volonté de riposte et de résistance.

Nous, organisations anarcho-syndicalistes et syndicalistes révolutionnaires européennes, réunies au sein de la Coordination Rouge et Noire, en cette journée du 1er Mai 2008, journée des travailleur-ses et de la solidarité internationale, affirmons notre détermination dans notre combat anticapitaliste, anti-autoritaire, anti-impérialiste, internationaliste, antifasciste, antisexiste et révolutionnaire.

La Coordination rouge et noire : ESE (Grèce), WI (Pologne), LA (Pologne), CNT (France), SAC (Suède), CGT (Espagne), USI (Italie), IWW (Grande Bretagne)