CNT 66

La Bafouille rebelle - août 2014 - Palestine

lundi 4 août 2014

Alors que le peuple palestinien de Gaza subit un harcèlement militaire meurtrier depuis plusieurs semaines, qu’on dénombre plus d’un millier de victimes civiles, ceci malgré les manifestations de solidarité avec ce peuple, qui se déroulent aux quatre coins de la planète, nous avons été contactés par le Syndicat des travailleurs du service postal palestinien, PPSWU, dont nous publions la lettre (au verso). En pleine cohérence avec notre pratique internationaliste notre Fédération dénonce cette agression militaire et rappelle que le blocus économique autour de Gaza entrave toute possibilité de développement de cette bande de territoire alors que la colonisation de terres palestiniennes se poursuit.

Notre Fédération s’engage à déterminer dans les jours qui viennent les modalités de solidarité concrète que nous pourrons apporter au Syndicat des Travailleurs su Service Postal Palestinien. En premier lieu nous informons les agents de la Poste française de la destruction du bureau de poste de Rafah.

Dans le même temps, nous dénonçons les tentatives du gouvernement français pour limiter les actions de solidarité avec Gaza, en interdisant certaines manifestations. En 1936 le gouvernement socialiste de Léon Blum avait prôné la non-intervention en Espagne contribuant ainsi indirectement à la victoire du franquisme. En 2014 la social-démocratie au pouvoir obéit toujours à la raison d’État, ignorant les revendications et aspirations des peuples opprimés. Quant à nous nous choisissons la solidarité internationaliste entre exploités-ées et opprimés-ées.

Fédération CNT des activités postales et des Télécommunications

http://www.cnt-f.org/fedeptt/

LETTRE DU SYNDICAT DES TRAVAILLEURS DU SERVICE POSTAL PALESTINIEN

27 juillet 2014 (pendant le cessez-le-feu, NdT).

Chers militants et camarades, chers travailleurs des services postaux, Merci. Merci de porter à la connaissance de tous la parole de notre peuple à Gaza. Merci de tenir tête à vos gouvernements et aux politiciens, en les interpellant sur leur indifférence, leur lâcheté ou leur soutien inconditionnel aux crimes de guerre israéliens. Merci pour vos mille gestes de camaraderie et de solidarité, merci pour votre courage et votre mobilisation sans faille. Vous avoir à nos côtés, à des milliers de kilomètres peut-être mais tout près de nos cœurs, est notre seule consolation dans cette désolation.

Nous pleurons plus de 1000 morts, pour les familles qui ont été détruites dans leurs maisons, bombardées, pour les enfants désormais orphelins et pour les parents qui ont vu leurs enfants mourir, pour les milliers de blessés et les quartiers détruits.

Shuja’ia dans le nord de Gaza n’est plus qu’un immense champ de ruines. Le village Khuza’a (sud est de Gaza) reste hors de portée pour les équipes de recherche et de sauvetage. 43% de la bande de Gaza a été déclarée zone de non-droit pour la population. Les hôpitaux, les établissements de santé, les écoles, les lieux de culte, les centres communautaires, les usines, les fermes et mêmes les abris temporaires désignés comme tels par l’ONU sont des cibles pour la machine de guerre israélienne. Au milieu de tant d’horreur, une petite chose à ajouter : notre bureau de poste de Rafah (sud de Gaza) a lui aussi été détruit. Comme le cessez-le-feu humanitaire peut se terminer à tout moment, nous, Union des travailleurs des services postaux, faisons appel à vous pour poursuivre vos actions de solidarité, non seulement pour arrêter le massacre des Gazaouis et commencer à rendre justice aux victimes en mettant fin à l’impunité d’Israël, mais aussi pour mettre fin au blocus de Gaza et l’occupation coloniale. En Cisjordanie, nos manifestations de protestation par rapport à l’attaque sur Gaza par l’armée Israélienne ont été réprimées par des tirs à balles réelles. Tant que l’occupation continue, nous, en tant que Palestiniens, resterons une cible pour oser résister et continuer à exister.

Continuez, s’il vous plaît, vos efforts pour populariser le mouvement Boycott-Désinvestissement- Sanctions, pour nous aider à trouver de nouveaux alliés dans notre lutte pour la liberté et la justice, et un avenir meilleur pour nos enfants. Avec un front uni des citoyens du monde, opposons nous à la violence israélienne, à la répression, à la politique d’apartheid et au mépris flagrant pour les droits humains et la vie humaine !

Imad A.A. Temiza Syndicat des travailleurs du service postal palestinien.

PPSWU Vice président aux relations internationales et secrétaire du syndicat du service postal palestinien.

Afin de contribuer à une solidarité concrète pour aider à la reconstruction du bureau de poste de RAFAH notre Fédération organise une collecte financière. Envoyer les chèques à notre adresse fédérale à l’ordre de fédération CNT PTT avec au dos du chèque la mention « Solidarité GAZA"


Cliquez sur l’image pour voir le pdf.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 352 / 289115

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License