CNT 66

Les ouvriers disparus de Fukushima

mardi 20 décembre 2011

Des dizaines, voire des centaines d’ouvriers disparaissent des listes administratives de la centrale nucléaire de Fukushima Daïchi. Ces ouvriers « non référencés » sont souvent ceux qui ont travaillé dans des conditions extrêmes : là où le compteur affiche 1 à 2 Sv/h. Quant aux ouvriers qui sont encore enregistrés sur les listes des employés, ils ne portent pas toujours leur dosimètre, afin de pouvoir continuer à travailler sur le site le plus longtemps possible.

En faisant appel aux sinistrés de la région de Fukushima, aux plus endettés, aux plus pauvres pour recruter ses ouvriers, l’opérateur évite de devoir vérifier leur contamination et/ou de suivre leur état de santé. Le gouvernement japonais ferme les yeux sur ce mépris de l’être humain.

La suite à lire sur :

http://fukushima.over-blog.fr/article-les-disparus-de-fukushima-93065109.html


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 330 / 287206

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License