CNT 66

A perpignan comme ailleurs un local syndical est un droit !

La CNT 66 risque d’être expulsée de son local par le maire UMP de Perpignan.
lundi 19 septembre 2011

Depuis 13 longues années, les syndicalistes CNT de Perpignan qui sollicitent l’attribution d’un local syndical se sont vus répondre inlassablement par la Commune de Perpignan qu’elle ne disposait d’aucuns locaux vacants. Pourtant, celle-ci abrite sept autres Unions Départementales dans des locaux mis gratuitement à disposition.
Entravée dans son fonctionnement, la CNT 66 a donc décidé au début de l’été d’occuper une école désaffectée, située au 13 rue des Troubadours, à Perpignan. Honorant le nom de la rue, les militants de l’union locale CNT ont rapidement refait vivre les lieux, organisant des permanences, des projections, des ateliers chorale, dessin ou peinture et accueillant même une exposition sur les luttes actuelles en Palestine.
La Municipalité, sourde aux revendications syndicales a décidé d’en finir en assignant la CNT 66 devant le Tribunal de Grande Instance pour en exiger son expulsion avec le concours, au besoin, de la force publique. Après un report du référé, les juges du TGI rendront leur jugement ce mercredi.

Nous appelons tous les adhérents, les sympathisants, les associations citoyennes, les organisations syndicales, tous ceux qui sont soucieux du respect du droit syndical et pour qui la notion de démocratie réelle a encore un sens à venir nous soutenir le mercredi 21 septembre à 16h au Tribunal de Grande Instance 5 Bd des Pyrénées

PDF - 210.3 ko
communiqué confédéral


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 479 / 292762

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License