CNT 66
No Tav dans le Val de Suza.

(vidéos) Première mort en Italie dans la Val de Suse tué par les gendarmes

vendredi 1er juillet 2011

(vidéos) Première mort en Italie dans la Val de Suse tué par les gendarmes

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article118663

Ce lundi 27 juin, dès 4h30 du matin, la police est intervenue pour évacuer les campements des No Tav dans le Val de Suza.

La police a commencé à escorter le matériel de chantier vers Chiomonte dès 4h30.

A 6 heures, une colonne de véhicules de police empruntait l’autoroute A32 pour acheminer le plus gros matériel et escorter les entreprises.
"Le Presidio de la Maddalena" (Assemblée de la Madeleine) a donné l’alerte comme convenu avec les habitants par des feux d’artifices et aussitôt la population a afflué..

Les lieux sont en effet occupés depuis plus d’un mois par les Valsuzains au lieu dit "la Maddalena" où sont prévus les premiers forages.

Plusieurs barricades avaient été posées ces derniers temps.

Le préfet de Turin a ordonné l’évacuation à 7h30.

La police a attaqué en trois points.

La première barricade à céder a été celle située à proximité de la centrale hydoélectrique de Chiomonte. Un premier bulldozer est passé.
Dans une rue de la ville (rue de la Havanne), en un autre point occupé, une autre attaque à l’aide d’un bulldozer a permis de faire sauter le second barrage.

Les habitants , noyés par les gaz lacrymogènes, ont du s’enfuir par les vignes et les bois. Certains se sont réfugiés dans l’enceinte du château de Chiomonte.

Vers 9h20, les défenses de la Maddalena ont été presque complètement balayées.

A 11 heures, les lieux ont été livrés aux entreprises et 40 minutes plus tard, les travaux commençaient.
Les derniers valsuzains ont alors quitté la place de la Maddalena : femmes, hommes, jeunes, anciens et enfants, par groupe de dix, comme imposé par les forces de l’ordre.

Le début des travaux devaient absolument commencer avant le 30 juin, sous peine que les 671 000 000 millions d’euros de la communauté européennes pour réaliser la ligne TGV Lyon-Turin ne soient pas versés.
C’est chose faite.

Mais la tension reste très vive dans le Val de Suza. L’union Syndicale de Base (USB) du Piémont a appelé dès aujourd’hui à une grève sans terme pour tous les employés des municipalités touchées par le projet de TAV.

Dès cet après-midi, plusieurs barrages sur l’autoroute et sur des voies ferrées ont été mis en place par les No Tav.
Un nouveau camp d’occupation sur une autre commune est en train de se monter.

Pour le moment, il y aurait deux personnes arrêtées et inculpées de port d’armes (un bâton et une fronde) et dix autres seraient en cours de contrôle d’identité.

On compterait environ 25 policiers blessés.
Du côté des manifastants, il n’y a pas d’indication car la police garde les entrées des hôpitaux pour interpeller tout manifestant qui chercherait à se faire soigner.

Source : blog le laboratoire http://lelaboratoire.over-blog.com/

Il Cambiamento http://www.ilcambiamento.it/territorio/sfondati_presidi_no_tav_val_susa.html

TM News http://www.tmnews.it/web/sezioni/top10/20110627_160909.shtml

Zip News http://www.zipnews.it/2011/06/tav-manifestanti-bloccano-le-strade/


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 542 / 287302

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License