CNT 66

CNT - Infos N° 2, mars 2011

mardi 5 avril 2011

Au sommaire :

Ils se foutent de notre gueule, foutons leur sur la gueule !

La Bourse des travailleurs

Infos d’ici... et d’ailleurs

International

Communiqués

Edito

Ils se foutent de notre gueule, foutons leur sur la gueule !

Depuis le Début De l’année on entend les annonces des profits des entreprises du CAC 40 et on hallucine. Ca fait bien longtemps que les fins de mois sont difficiles, surtout les 30 derniers jours !
Mais ces derniers mois sont des plus durs. Et on nous annonce une nouvelle hausse du prix du gaz de 5 % pour le 1er avril. LE 1er AVRIL, en plus ils se foutent de notre gueule ! Depuis 2006, le prix du gaz a déjà grimpé de plus de 50 %. Les prix ont augmenté de 21 % depuis 1998, le pain a pris 30 %, les logements 125 %. Et dans le même temps nos salaires ne bougent quasiment pas. Sans compter que pour faire ces salaires, on prend souvent notre voiture et là c’est le bouquet : 10 % de hausse du prix du gasoil (78% de la consommation de carburants) en moins d’un an. Les prix s’affolent et nous avec. Et comme par hasard on apprend que le meilleur profit de l’année a été réalisé par Total avec plus de 10 milliards d’euros soit 25% de plus qu’en 2009. Total va reverser la moitié de ce profit à ses actionnaires soit 5 milliards ce qui représente 79 % des dépenses de main-d’oeuvre du groupe (salaires et cotisations). On marche sur la tête ! Pour la hausse du prix du pétrole qu’on ne vienne pas nous dire que c’est la faute aux arabes qui sont en train de se battre pour plus de dignité et une vie décente. Non seulement, l’Arabie Saoudite ne cesse de dire qu’elle peut pallier l’arrêt de la production Libyenne mais de plus si on regarde l’évolution du prix du baril de pétrole, on voit que celui-ci augmente depuis 2009. Il était à 36,50 dollars en janvier 2009 et à 95 dollars en décembre 2010. Alors, ça ne serait pas plutôt du côté des spéculateurs qu’il faudrait regarder. Toujours ces financiers qui pourrissent nos vies !

Le total des profits du CAC 40 s’établit donc à 82,3 milliards d’euros. On retrouve un niveau d’avant la crise des subprimes mais côté emploi et salaires, c’est pas la même fête ! Cette « crise » a servi à détruire des centaines de milliers d’emplois et les créations d’emplois d’aujourd’hui sont synonymes de précarité, notamment avec l’intérim. Tout va donc très bien pour les riches. Ca fait des années que l’État leur cire les pompes avec les ouvertures de marchés grâce aux privatisations, les exonérations de cotisations sociales, la maîtrise de la hausse du SMIC… et le bouclier fiscal. Mais bon pour faire bonne mesure avant les élections cantonales le gouvernement a décidé de supprimer le bouclier fiscal : aaaah. Mais bon ils parlent de supprimer ou de réformer l’ISF (impôt de solidarité sur la fortune) dans le même temps : ooooh !

Nous n’aurons de cesse de dire qu’il faut s’unir, s’organiser, se syndiquer. Préparons des manifestations contre la misère, la précarité et l’injustice sociale. Battons nous contre la vie chère et les profiteurs du CAC 40 ! les révoltes dans les pays arabes disent cela aussi. ils et elles le font, alors pourquoi pas nous !

PDF - 1.3 Mo

http://www.cnt-f.org/cntinfo2


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 493 / 285435

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License