CNT 66

Coupes sombres dans l’Education Nationale !

mercredi 14 juillet 2010

Alors que les finances publiques ont payé les cigares de Blanc, les jets privés des uns et des autres...que l’affaire Woerth-Sarkozy devient le feuilleton de l’été, Baroin profite des vacances pour annoncer la suppression de 16 000 postes d’enseignants en 2011. Ainsi c’est trois années de suppressions massives de postes de fonctionaires qui sont programmées. Le ministre a confirmé la disparition de 33 493 emplois en 2010 et a annoncé 31 400 suppressions de postes en 2011, 32 800 en 2012, 33 000 en 2013. Cela correspond à un départ en retraite sur deux. C’est l’éducation nationale qui fera le gros de l’effort. F Baroin a confirmé la disparition de 16 000 postes dans l’éducation nationale en 2011.

Concernant l’Education dite prioritaire rien n’est indiqué pour l’école primaire. C’est dire que les jeunes des ZEP bénéficieront de la double peine : moins de moyens à court terme pour pas de boulot à long terme.

Le gouvernement n’a plus aucune crédibilité chez les enseignants et les parents car toutes les dispositions prises ne sont que comptables. Aucun projet éducatif . Leur seul projet de société c’est favoriser de plus en plus les riches au détriment des pauvres, c’est nous faire payer leur crise, la énième crise du système capitaliste.
Coupes sombres dans l’Education Nationale

Alors que les finances publiques ont payé les cigares de Blanc, les jets privés des uns et des autres...que l’affaire Woerth-Sarkozy devient le feuilleton de l’été, Baroin profite des vacances pour annoncer la suppression de 16 000 postes d’enseignants en 2011. Ainsi c’est trois années de suppressions massives de postes de fonctionaires qui sont programmées. Le ministre a confirmé la disparition de 33 493 emplois en 2010 et a annoncé 31 400 suppressions de postes en 2011, 32 800 en 2012, 33 000 en 2013. Cela correspond à un départ en retraite sur deux. C’est l’éducation nationale qui fera le gros de l’effort. F Baroin a confirmé la disparition de 16 000 postes dans l’éducation nationale en 2011.

Concernant l’Education dite prioritaire rien n’est indiqué pour l’école primaire. C’est dire que les jeunes des ZEP bénéficieront de la double peine : moins de moyens à court terme pour pas de boulot à long terme.

Le gouvernement n’a plus aucune crédibilité chez les enseignants et les parents car toutes les dispositions prises ne sont que comptables. Aucun projet éducatif . Leur seul projet de société c’est favoriser de plus en plus les riches au détriment des pauvres, c’est nous faire payer leur crise, la énième crise du système capitaliste.

Dès le 7 septembre, on va de l’avant, pas de retraite devant l’ennemi capitaliste !!

PDF - 275.6 ko
C’est clair -f-t-e juillet 2010

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 784 / 293501

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License