CNT 66
Le 27 grèves et manifestations .

Retraites : la "réforme " est une escroquerie !

Retraites : notre avenir n’est pas a vendre !
lundi 24 mai 2010

5 bonnes raisons de lutter contre cette nouvelle " réforme " des retraites :

1. Parce qu’elle parle de tout sauf de la redistribution des richesses. Tout est envisagé pour sauver le navire, tout sauf… de prendre de l’argent à ceux qui en ont le plus : les patrons, les actionnaires… L’augmentation des cotisations patronales et la taxation des revenus financiers sont les grands absents des solutions pour résoudre le financement des retraites.

2. Parce que le " déficit " annoncé est un mensonge. Le " déficit " des caisses de retraite est estimé à 7,7 milliards d’euros alors que les cadeaux aux patrons à travers les exonérations de cotisations s’élèvent à près de 30 milliards d’euros.

3. Parce que derrière la réforme, ce sont les fonds de pensions qui guettent . En affaiblissant le régime général, l’État encouragera la capitalisation. Cela permettra au patronat des assurances de mettre la main sur les colossaux volumes d’argent que représentera le " marché des retraites ".

4. Parce qu’elle est aussi parfaitement idéologique

Il s’agit, pour la classe dirigeante, de renforcer sa domination sur la population. En détruisant le régime de retraites par répartition, elles veulent aussi mettre à bas le principe de la solidarité collective. Que chacun se débrouille pour sa retraite : les riches paieront des assurances privés ; les pauvres travailleront plus vieux !

5. Parce que le capitalisme n’est plus supportable

L’État veut nous faire payer aux salariés une crise capitaliste dans laquelle ils n’ont aucune responsabilité. Il est temps de mettre un terme à la casse sociale et de construire un mouvement qui renverse la vapeur. Il faut en finir avec ce capitalisme criminel qui conduit la société - et la planète - à sa perte !

Pour autant, la démarche choisie d’une grève de 24Heures sans perspective de reconduction à la veille des vacances d’été n’est pas de nature à inquiéter le gouvernement...Elle ne peut que conforter la méfiance des salariés et des chômeurs vis-à-vis des bureaucrates syndicaux qui ont trahi ,notamment en 2003 , déjà sur le problème des retraites...


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 992 / 284775

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License