CNT 66

Fin de grève au CCT1 de Perpignan... Suite et fin de la grève illimitée du CCT1 de Perpignan :

vendredi 19 mars 2010

Hier, lundi 15 Mars nous avions reconduit la grève.

Ce matin, le Directeur vient faire une intervention dans la cour devant le personnel en grève et comme d’habitude nous ressort son discours « ... qu’il ne peut pas faire autrement... que le trafic baisse... que la concurrence augmente... qu’avec la mécanisation du tri, le TG4, nous allons gagner du temps... » et nous comme d’hab, à ses chiffres, ses pourcentages, nous lui opposons notre vécu fait de galère, de dépassements non-reconnus, de pauses écourtées, de prises de service anticipées. Après son départ, nous tiendrons l’A.G et à l’unanimité sauf un collègue, les bras se lèvent pour reconduire le mouvement.

Mais plus tard dans la matinée, le délégué syndical CGT revient en disant qu’il a discuté avec le Directeur (sans aucun témoin) et qu’il souhaite rencontrer une délégation pour négocier les conditions de reprise !!! Après une vive discussion où certains s’étonnent de devoir discuter de conditions de reprise, alors que rien n’a été acquis, le délégué prétend que le courrier stocké de la grève risque de partir au CTED et qu’alors nous n’aurions plus les moyens de pression pour négocier une reprise convenable. Gros débat... puis constitution d’une délégation...

Au retour des miettes de miettes ont été obtenues quant à la reprise, sur six jours de grève on nous en prélèverait 3 et l’on nous donnerait un RC en échange on doit écouler le courrier de la grève dans les meilleurs délais.

Le délégué CGT propose un vote à bulletin secret !!! Alors que certains grévistes sont déjà partis... Il met à exécution son vote : 23 bulletins "POUR LA POURSUITE DE LA GREVE", 25 "CONTRE"

La reprise du travail est prononcée et la CGT dit qu’elle lève son préavis.

Résultat : des mesures provisoires pour accompagner la réorganisation, c’est-à-dire 3 repos compensateurs octroyés et 12h de renfort pendant 12 semaines avec éventuelle prolongation, plus 1.7 position de travail, mais virtuelle , car accordée seulement si elles correspondent aux calculs que va faire la direction concernant les rebuts, hauts le pied , etc...

Donc aucune avancée sur des emplois pérennes.

CNT-PTT 66


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 686 / 287069

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License