CNT 66

Des nouvelles d’Erwan- Fédération des travailleuses/eurs de l’éducation

Bref compte rendu du -T-a- pour Erwan
vendredi 18 décembre 2009

TA ce matin pour Erwan (recours contre la sanction de déplacement d’office) :

- longue et bonne plaidoirie de son avocate (Mtre Sémériva) : "remarquable
plaidoirie dont on vient de faire l’objet (sic)" s’enthousiasmera la
représentante du recteur.

- paidoirie (objectivement) plutôt minable de la représentante du recteur : "on
a l’impression que M.Redon est victime de sa hiérarchie sans qu’il y ait de
fumée sans feu (re-sic)" !

Sur l’atteinte à sa vie familiale (éloignement de son nouveau poste), elle
répond "ça pourrait être pire" ...
Elle rappelle : "il a des obligation d’obéissance hiérarchique comme tout
fonctionnaire, à moins de considérer qu’on est dans un état totalitaire mais je
pense qu’on est encore à l’abri de ça (rire)".

Sur le fait de lui retirer sa classe du jour au lendemain, elle rétorque
"personne n’est irremplaçable"...

Sur les conditions de la CAPD nocturne, elle dit que l’audition tardive des
témoins est due à des irrégularités de procédures soulevées systématiquement par
la défense. (c’est vrai qu’il aurait pu ne pas se défendre et à 20h, tt le monde
était couché !)

Sur les erreurs et modifications dans les convocations de la CAPD, elle confesse
que les membres de l’administration ne sont pas des praticiens du droit, rompus
à toutes les procédures". (le responsable du service juridique de l’IA était
présent, il appréciera...).

Dernier hommage à Erwan " il est compétent professionnellement et, en cela,
c’est plutôt une bonne chose" !

- Un représentant de l’IA ajoutera juste 3 mots pour dire que "les IEN ont été
présentés comme le bras armé de l’IA, ce qui laisserait entendre que
l’Inspecteur d’Académie aurait donné des instructions précises aux IEN ... le
mouvement est exactement inverse" (je ne sais pas s’il a convaincu qqun dans la
salle).

La juge a tenu à entendre Erwan qui a rappelé, entre autres, par des exemples
précis qu’on est bien dans le harcèlement hiérarchique et que ce harcèlement qui
ne date pas d’hier est dû a des positions prises aussi bien sur des histoires de
gestions occultes de la COOP (à La Paix) que contre Base-élève (en tant que
parent) ... que de raisons pour Trève de vouloir sa peau ...

La question est de savoir si la juge administrative considèrera qu’il y a
urgence à statuer et si oui, si elle annulera la sanction subie par Erwan.
Réponse dans quelques jours ...

Flo


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 675 / 286238

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License