CNT 66

Il était une fois...la privatisation de La Poste

vendredi 18 septembre 2009

Confédération Nationale du Travail
CNT PTT 66
H.L.M. st Mathieu cour F – 39 rue des Rois de Majorque
BP 90256 PERPIGNAN Cedex 66002
Tel :Rep : 04 68 34 33 31 Permanence le Mercredi de 16 à 18 h.
E – Mail cnt.66 cnt-f.org www.cnt-f.org/cnt66

Il était une fois... la privatisation de La Poste.

Oui, la privatisation de La Poste est une longue histoire qui a commencé il y a presque 20 ans avec la réforme Quiles et ses ribambelles de restructurations qui ont progressivement introduit des règles de gestion de droit privé, avec le consentement, voir les signatures de la plupart des syndicats, qui plus tard dénonceront avec ferveur les conséquences désastreuses des mesures qu’ils ont eux- mêmes signé !!!

Nous en avons fait l’expérience dernièrement avec « Facteur d’Avenir » au moment de sa mise en place.
Ceux qui osaient désapprouver et lutter contre ce projet étaient traités d’utopiques et d’irresponsables…
Les syndicats « représentatifs » ont signé ou n’ont pas fait valoir leur droit d’opposition (à l’exception de SUD).
Aujourd’hui, tous les syndicats dénoncent « Facteur d’Avenir » et ses dérives (sécabilité généralisée à toute la semaine, à tout l’été, les lundis bleus, les RTT déplacés, l’autoremplacement même pour absence non-inopinée…etc) qui étaient prévisibles et incontournables.

La Poste s’apprête aujourd’hui à franchir un pas décisif dans ce processus de privatisation, en changeant son statut pour en faire une société anonyme avec ouverture du capital.
Sa privatisation conduira à réduire encore plus et encore plus vite ses missions de service public, elle conduira également à accroître le rythme des pertes d’emploi avec en prévision les futurs plans de licenciement que les patrons nous préparent.
Ce sera toujours plus de recherche de rentabilité à tous prix sauf évidemment pour les cadres dirigeants qui, eux, profiteront de plus en plus personnellement du système pour s’enrichir à nos dépends (voir la dernière affaire des voitures de fonction BMW pour 900000 Euros).

Pour nous, comme à France-Telecom, ce seront les délocalisations, les mutations, les déclassements et les reclassements, les objectifs non accessibles et les charges de travail à vous faire plier l’échine jusqu’à la sciatique ou le lumbago (combien de suicides leur faudra t’il pour qu’ils comprennent qu’il ne s’agit pas de « mode », comme le dit le Directeur de France-Telecom, mais de maltraitance au travail).

Le combat pour nos conditions de travail, nous devons le mener.

Cependant, les luttes sociales du printemps dernier n’ont apporté aucun résultat concret malgré une mobilisation exceptionnelle des salariés qui aurait pu conduire à une grève reconductible et générale.

Pourquoi ? Parce que la lutte à coups de journées d’action espacées a largement et depuis longtemps montré ses limites.

Aussi, la CNT PTT propose à tous les syndicats de La Poste sans exclusive de se réunir en intersyndicale et de préparer la suite de la grève du 22 septembre.

Grève le 22 septembre, oui

Mais si c’est pour en refaire une le 22 octobre, ce n’est pas la peine.
Donc préparons en intersyndicale un mouvement reconductible pour espérer vraiment gagner sur la privatisation, sur Facteur d’Avenir et toutes les restructurations dans les centres de tri et les bureaux de Poste

Grève le 22 Septembre.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 369 / 284112

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Syndicat PTT 66   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License