CNT 66

LA FIN DE L’INSTRUCTION A LA MAISON

lundi 26 octobre 2020

La fin de l’instruction en famille...

Le vendredi 2 octobre, Macron a annoncé un nouveau coup dur pour les parents ayant opté pour l’instruction en famille. Après le renfort des contrôles depuis juillet 2019 avec la loi « pour une école de la confiance1 », un projet nommé « loi sur le séparatisme » puis « projet de loi renforçant la laïcité et les principes républicains » sera proposé le 09/12/20 en Conseil des ministres. Sous couvert de situations où des enfants sont non scolarisés à des fins d’enseignements islamistes radicaux, l’instruction en famille serait supprimée, sauf pour cause de santé, d’itinérance et d’entraînements sportifs de haut niveau.

L’instruction en famille concerne 50 000 enfants, chiffre en hausse chaque année. Sur ce nombre, nous sommes en droit de nous demander combien sont des enfants sous emprise religieuse radicale, et nous pouvons nous interroger également sur la neutralité de certaines écoles existantes, par exemple chrétiennes (affaire st Eloi révélée par le reportage « les infiltrés »2).

Ce qui est plutôt visé ici est un enseignement qui déplaît par le manque de contrôle des pensées qu’il représente, par l’affirmation de libertés quant à la méthode de transmission des savoirs. Alors que, pendant le confinement, des parents ont pu mesurer les bienfaits de l’enseignement par leurs soins, et que beaucoup s’interrogent et même s’inquiètent du fait du port du masque en terme de santé, de socialisation, de soumission à des injonctions non fondées (le masque ne protège pas véritablement du virus d’après certains professionnels des santé3), le gouvernement veut scolariser tous les enfants, les mettre sous son contrôle. Or, c’est sans donner les moyens humains et financiers aux professeurs de faire un travail de qualité où chacun ait le temps de s’exprimer et d’écouter les autres. On devrait donc se satisfaire de scolariser son enfant dans un milieu où l’on ne donne pas les moyens aux enseignants de faire correctement leur travail (surnombre, multiplicité des réformes...) et ne plus avoir l’alternative, le choix de l’affirmation d’un bien-être supérieur pour l’enfant (vie en connexion avec la nature par exemple, enseignement selon les centre d’intérêts de l’enfant, réponse à une phobie scolaire...). L’accès à des écoles où la pédagogie serait plus en adéquation avec ces choix de parents et d’enfants est extrêmement restreint (peu d’écoles par secteur géographique et apport financier nécessaire de la famille).

Selon le gouvernement, l’instruction en famille n’aurait jamais été jugée comme composante de la liberté d’enseignement par le conseil constitutionnel et ce projet de loi serait alors en accord avec la Constitution. Cette loi liberticide pourrait ainsi donner naissance à des générations de bambins tous formatés et vaccinés, à des générations d’enfants qui ne pourront échapper à des programmes imposés... sans aucun moyen de s’extirper d’un système scolaire qui prend depuis longtemps, et de plus en plus, l’allure d’usine à reproduire les inégalités sociales ...alors que certaines personnes cherchent un moyen de s’épanouir hors d’un système arrivé à bout de souffle et complètement déconnecté des enjeux humains...

Nous devons organiser une résistance à ce passage en force à peine argumenté du gouvernement pour renforcer la normalisation de notre société.

1https://www.education.gouv.fr/la-loi-pour-une-ecole-de-la-confiance-5474

2https://www.lemonde.fr/societe/article/2010/04/30/la-justice-ouvre-une-enquete-sur-l-extreme-droite-bordelaise-apres-les-infiltres-sur-france-2_1345418_3224.html

3https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/coronavirus-coronavirus-si-masques-faisaient-plus-mal-bien-80893/

https://www.liberation.fr/checknews/2020/04/15/pourquoi-l-oms-ne-recommande-t-elle-pas-le-port-du-masque-a-toute-la-population_1785308


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 46 / 315641

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License