CNT 66

Tous et toutes dans l’action le 21 septembre 2017

Rassemblement jeudi 21 septembre 10h30 place Catalogne. PERPIGNAN
lundi 18 septembre 2017
DÉFENDONS NOS ACQUIS SOCIAUX ET NOS INTÉRÊTS DE CLASSE.
« Si tu ne participes à la lutte, tu participes à sa défaite »

En ardent défenseur du capitalisme et du patronat, Macron et son gouvernement ont publié leurs ordonnances visant à imposer la réforme du Code du travail avant la fin de ce mois.
Après une rapide mascarade de consultation des « partenaires sociaux », « dialogue social » oblige, le gouvernement rentre donc dans le vif du sujet : il s’agit tout simplement de donner au patronat le pouvoir de faire le droit en s’affranchissant une bonne fois pour toutes de tout ce qui a été au cœur de la construction historique du droit du travail en France.

Les grandes lignes étant :

Une inversion totale de la hiérarchie des normes.
Les référendums d’entreprise : un leurre de démocratie.
La fusion des institutions représentatives du personnel.
La fin du compte pénibilité
Un permis de licencier à moindre coût.
Favoriser les licenciements économiques
Derrière les suppressions de postes, la casse du statut.
La fin des 35h.
Le rétablissement du jour de carence.

Le rêve final de Macron ? Que le Code du travail broyé par ses réformes soit applicable à la fonction publique.

Pour la CNT,

Le rôle du syndicalisme n’est pas d’écrire avec le gouvernement la pire opération de destruction des acquis sociaux de l’Histoire mais de s’inscrire dans un rapport de force, celui de la lutte des classes, qui permettra d’imposer nos revendications.

Il est nécessaire de faire front pour faire reculer la loi du capital !

Pour la CNT, le rapport de force doit se faire par la mobilisation de tous et de toutes, en s’organisant dans les syndicats outil social et économique appartenant aux travailleurs.

Le communisme libertaire, projet révolutionnaire porté par la CNT, basé sur la socialisation et l’autogestion des moyens de production, la répartition des richesses produites par ceux et celles qui travaillent, est une urgence sociale, politique, économique et écologique.

La CNT s’inscrira dans toutes les formes de luttes, en intersyndicale, mais aussi au sein de différents collectifs de luttes pour contrer cette offensive patronale et gouvernementale.

La CNT revendique :

 Le retrait de la loi travail et autres lois/ordonances patronales à venir,
 L’amnistie pénale et civile pour l’ensemble des militants condamnés,
 Le renforcement des droits syndicaux en entreprise,
 Les indemnités de chômage avec un taux de remplacement à 100% du meilleur salaire,
 L’autogestion des caisses de la sécurité sociale, par les salariés eux -mêmes, selon le modèle existant avant les ordonnances de 1967.
 L’arrêt des exonérations de cotisations sociales patronales
Une augmentation significative des salaires
 Titularisation/CDIsation de tous les emplois précaires (du public comme du privé)
Régularisation de tous les sans papiers.

Rassemblement jeudi 21 septembre 10h30 place Catalogne.

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 236 / 284329

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License