CNT 66

LA LIBERTE D’EXPRESSION JUGÉE EN CORRECTIONNELLE à MONTPELLIER

jeudi 1er septembre 2016
Le jeudi 8 septembre sont convoqués au tribunal correctionnel de Montpellier :

• Richard Abauzit, conseiller du salarié, pour avoir lors d’une conférence de presse fait connaître les conditions dans lesquelles des salariées ont été licenciées. Il est poursuivi pour « diffamation », comme simple individu, alors qu’il s’exprimait en tant que militant syndical.

• la journaliste qui a relaté la conférence de presse et l’ex directeur de la publication (L’Hérault du jour) poursuivis eux pour « complicité » !

Cette procédure fait suite à une plainte de l’entreprise et de son directeur, consécutive à l’engagement des recours aux prud’hommes des trois salariées victimes.

L’affaire nous concerne tous : il s’agit ni plus ni moins que de la possibilité ou non pour un citoyen, une association, un syndicat, un journaliste, de pouvoir critiquer ou même simplement rapporter une critique des méthodes de gestion du personnel d’une entreprise !

La conférence de presse avait en effet pour but de faire connaître la déstabilisation et la peur subies par les salariés de l’Institut Saint Pierre de Palavas qui tiennent pour une part au directeur actuel, un directeur qui fait fréquemment référence à ses convictions religieuses dans le cadre de la gestion de l’entreprise.

Que reste-t-il de la liberté de la presse si les journalistes ne peuvent plus faire état de critiques concernant une entreprise ?

L’envoi de la convocation au milieu des congés d’été pour le début du mois de septembre laisse penser que cette procédure accélérée s’inscrit dans la répression du mouvement social en cours : prison ferme pour un militant contre la loi travail à
Montpellier, autorisation du licenciement d’un délégué syndical C.G.T à Air France…

Nous devons faire face à un état d’urgence patronal : impunité pour les employeurs, engagement de poursuites pénales contre tous ceux qui résistent.

On ne nous fera pas taire.
Une seule décision judiciaire acceptable : la relaxe !

Rassemblement de soutien et conférence de presse devant le palais de justice place Pierre Flotte le jeudi 8 septembre entre 12h et 14h.

Participation à l’audience pour ceux qui le pourront à partir de 14h.

Premiers Signataires : SOLIDAIRES 34, SUD Santé-Sociaux 34, SUD Education 34,
LDH, PG34, SNJ-CGT, SNJ-CGT Section de La marseillaise, CREER, MNCP,
Comité BDS France 34, Ensemble !34, CGA, SUD Santé-Sociaux65, CNT Éducation
Santé-Social 34, AG Populaire Nuit Debout Montpellier, NPA 34, SOLIDAIRES, PCF
Montpellier, Fédération SUD Santé-Sociaux, CNT union départementale 30, CNT union régionale Languedoc-Roussillon, Nuit Debout 30, FSU 34


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 200 / 284728

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License