CNT 66
jeudi 28 juin : rassemblement et manif au Castillet de 12h à14h et remise des votations citoyennes à la préfecture.

Contre la loi Travail et pour la liberté de manifester, toutes et tous dans la rue le 28 juin !

jeudi 30 juin 2016

La CNT66 appelle à se rassembler et manifester ce mardi 28 juin de 12h à 14h au Castillet ! Perpignan.

Tous nos acquis ont été obtenus par la lutte
Tous dans la rue ce mardi 28 juin !

Contre la loi Travail et pour la liberté de manifester, toutes et tous dans la rue le 28 juin !

Mardi 28 juin : grève et manifestations unitaires pour le retrait du projet de loi Travail

Hollande et Valls n’arrêtent pas de déclarer à longueur de médias que les opposant.e.s au projet de loi Travail sont minoritaires. À l’exception des idolâtres et des pigeons, personne n’est dupe : le camp du « non » est majoritaire ! Majoritaire au parlement : d’où l’utilisation du 49-3 pour passer en force ! Majoritaire parmi la population : de 70 à 80% de français.e.s déclarent être opposé.e.s au projet de loi et 60% d’entre eux/elles soutiennent la contestation (cf. sondage IFOP / Ouest France du 19 juin 2016) et ce malgré les blocages et la déferlante médiatique pro-loi ! Majoritaire chez les syndicats : le camp du « non » rassemble CGT, FO, SUD, FSU, SUD, FIDL, UNEF, CNT, CNT-SO et dernièrement CFE-CGC (soit un bloc totalisant 60,44% des voix aux élections professionnelles de mars 2013) alors que le camp du « pour » ne regroupe que trois syndicats (CFDT, CFTC et UNSA) !

Aujourd’hui, après quatre mois de mobilisation, le gouvernement « socialiste » est aux abois et, pour faire valoir les intérêts du patronat, il reçoit le soutien des classes possédantes, de la droite et de l’extrême droite. Tous n’ont qu’un mot à la bouche : museler le peuple et instaurer un pouvoir autoritaire !

Face à cette situation, nous ne nous laisserons pas intimider. Nous continuerons à exiger l’abandon du projet de loi Travail. Tout en étant présent.e.s dans la rue, nous continuerons aussi à affirmer ce que nous disons depuis le début du mouvement : manifester n’est pas suffisant ! Notre force en tant que travailleurs/euses n’est pas seulement de défiler entre des rangées de policiers surarmés. Notre véritable arme, c’est la grève ! Et quand nos dirigeants politiques ou économiques engagent un bras de fer, nous devons l’assumer en construisant une grève générale reconductible, massive, coordonnée et durable, seul moyen de frapper les capitalistes là où ça leur fait vraiment mal : les profits !

Le 28 juin, tou.te.s en grève et dans la rue !

Rendez-vous : mardi 28 juin de 12h à 14h au Castillet ! Perpignan.


En el marc de les jornades de lluita de març-juliol vagues i manifestacions unitàries per la retirada del projecte de Llei Treball

La CNT66 fa una crida a concentrar-se i a manifestar-se el dimarts 28 de juny a partir de les 12 del migdia fins a les 14 hores al peu del Castellet a Perpinyà

Es portaran a la Prefectura les butlletes recollides aquests dies contra la Llei Treball

Contra la Llei Treball i en defensa de la llibertat de manifestació, tothom al carrer el 28 de juny Cal organitzar una vaga general indefinida, massiva, coordinada i durable

TRAMUNTANA VERMELLA MAIL 26/06/2016 Perpinyà (Rosselló).- La CNT66 fa una crida a concentrar-se i a manifestar-se el dimarts 28 de juny a partir de les 12 del migdia fins a les 14 hores al peu del Castellet a Perpinyà contra la Llei Treball i en defensa de la llibertat de manifestació.

Es portaran a la Prefectura del Pirineu Oriental les butlletes recollides aquests dies contra la Llei Treball.

El duet Hollande i Valls tot el temps proclamen als medias que l’oposició al projecte de Llei Treball és minoritària. À excepció dels idolatres i dels enganyats, ningú és beneit : el camp del « no » és majoritari. Majoritari al parlament : d’aquí la utilització del 49-3 per imposar el projecte. Majoritari entre la gent : entre el 70 à 80% de les franceses i dels francesos s’ha declarat en contra aquest projecte de llei i el 60% dóna suport a la contestació social (cf. sondatge IFOP / Ouest France del 19 de juny) i que malgrat les manipulacions i la creixent campanya mediàtica pro Llei Treball. Majoritari en els sindicats : el camp del « no » engloba CGT, FO, SUD, FSU, SUD, FIDL, UNEF, CNT, CNT-SO i darrerament CFE-CGC (que suma el 60,44% dels vots de les eleccions professionals de març del 2013) enfront el camp del « pro » que solament aplega tres sindicats (CFDT, CFTC i UNSA).

Ara, després de quatre mesos de mobilització, el Govern « socialista », que es troba arran de l’abisme, tot defensant els interessos de la patronal, té el suport de les classes dominants, de les dretes i de l’extrema dreta. Tots mantenen la mateixa consigna : posar la mordassa al poble i instaurar un poder autoritari.

Davant aquesta situació, la CNT afirma que no ens deixarem de cap manera intimidar. Continuarem exigir l’abandonament del projecte de Llei Treball. Trobant-nos presentes i presents al carrer també continuarem proclamant el que diem des de començaments del moviment : manifestar-nos no és suficient. La nostra força en tant que treballadores i treballadors no consisteix solament en desfilar entre rengleres de policies súper armats. La nostra veritable arma és la vaga. I quan els dirigents polítics o econòmics es blinden en un braç de ferro, haurem d’assumir que cal organitzar una vaga general indefinida, massiva, coordinada i durable, l’únic mitjà de colpejar els capitalistes on veritablement els hi fa més mal : els seus beneficis.

http://nordestllibertari.blogspot.fr/2016/06/la-cnt-66-fa-una-crida-concentrar-se-i.html


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 315 / 284122

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License