CNT 66
Collectif

Non au projet de grand domaine skiable dans les Pyrénées Catalanes

samedi 7 mai 2016
Non au projet de grand domaine skiable en plein cœur du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes

Projet de liaisons : Font-Romeu, Bolquère, Les Angles, Formiguères

Premiers membres du collectif : Christian Blanc ancien Maire des Angles, Antoine Glory délégué Mountain Wilderness, et les associations : Charles Flahault, Alternatiba 66, Fédération Aude Claire, Club Alpin Français (CAF) Cerdagne Puigmal, Grup Pirinenc Excursionista Nord Català, Groupements Pastoraux Balcère-Lladure et Pasquiers Royaux, ACCA Fontrabiouse, Réal Idées, Collectif Aternatives aux Pesticides 66, Groupe Ornithologique du Roussillon (GOR), Association Pyrénéenne des Accompagnateurs en Montagne 66 (APAM66), Cerdagne Rando ...

Le 17 décembre 2015 les Maires des Communes de Font-Romeu, Bolquère, les Angles, Formiguères, annonçaient leur décision de relier leurs stations de ski pour en faire le plus grand domaine skiable des Pyrénées. Ce projet prévoit la création de 9 km de remontées mécaniques et de 40 km de pistes de ski avec canons à neige, des travaux de déforestation, de terrassement et d’infrastructures diverses au travers des vallées encore préservées des Bouillouses, du lac d’Aude, de Vallsera, de la Balmeta, de la Lladura, du Puig de la Costa del Pam, situées dans le Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes (Natura 2000, ZNIEFF, site classé, forêt patrimoine, etc…).

Nous dénonçons cette menace de catastrophe écologique, économique et sociale et nous disons :

- NON à une telle fuite en avant, à l’hérésie financière de ce projet démesuré et obsolète, (70 millions d’euros de coût sous-évalué, 700000 € d’études dont 116000 € d’études clientèle et marketing déjà engagés par la Communauté de Communes « Capcir Haut-Conflent ») et ce, dans un contexte de stagnation du ski de piste et de réchauffement climatique avéré (COP 21), avec en outre des conséquences tarifaires pour les clients et fiscales pour les contribuables.

- NON à la rupture des équilibres économiques et sociaux du territoire qui affecterait les stations de ski et menacerait plus particulièrement les plus petites d’entre elles, ainsi que les villages de proximité.

- NON à l’atteinte irréversible et sans compensations possibles de cet environnement exceptionnel, de sa biodiversité, de ses écosystèmes.

- NON à la destruction des estives et au gaspillage des espaces agricoles séculaires, garants d’un élevage, d’une agriculture et d’une alimentation de qualité.

- NON à l’aggravation des risques incendie et des pollutions diverses induites par ce projet.

- NON à l’altération des sites archéologiques et de leurs paysages d’une importance historique et culturelle uniques (habitat médiéval de Vallserra, anciens sites pastoraux et d’exploitation minière de la Costa del Pam ...).

- NON à la destruction des sites d’hivernage, à la mise en péril de la faune emblématique montagnarde, à la dégradation des ressources en eau, des milieux aquatiques et des zones humides.

- NON au reniement de la charte du Parc Naturel Régional des Pyrénées Catalanes, adoptée solennellement par ces mêmes communes, entraînant de facto la disparition du parc et la perte de ses différents labels (hébergements, produits du terroir).

OUI à un vrai projet de territoire pour l’ensemble des Pyrénées catalanes !
Oui, un projet alternatif de développement partagé est possible !

• * OUI, le développement de l’économie des hauts cantons, avec à la clé la création d’emplois durables, passe par l’élaboration d’un projet de territoire cohérent et solidaire. Il inclut les activités du tourisme, de l’agriculture, de la santé, du climatisme, des énergies renouvelables, de la recherche scientifique...

• * OUI, la consolidation des stations de ski est possible et indispensable. Elle passe par leur restructuration qualitative, leur diversification et leur maintien à taille humaine.

• * OUI, leur diversité, leur complémentarité et leur coopération sont un atout commercial, économique et social, pour chacune d’entre elles, et pour l’ensemble du territoire.

• * OUI, la mise en synergie de toutes les activités, infrastructures et sites naturels dont la diversité est unique, doit être renforcée : Train jaune, sites classée, agriculture, élevages, produits de terroirs, fermes pédagogiques, eaux chaudes, espaces aqua-ludiques, parc animalier, équipements de santé, de « bien être » et de remise en forme, centre national d’altitude, énergies renouvelables (fours solaires, bois...), patrimoine historique (cités Vauban, musées, sites archéologiques, églises romanes...), patrimoine naturel (faune, flore, géologie et paysages, grottes), évènements, foires et manifestations à caractère sportif, culturel, agricole...

• * OUI, au soutien des pratiques douces et non invasives telles les activités nordiques et sportives, le ski de randonnée, la marche, la découverte de la nature...

• * OUI, l’économie des Pyrénées Catalanes peut être dynamisée par la création d’un réseau de transports publics reliant et desservant les stations de ski, les villages et les sites d’activités.

• * OUI, le développement de l’agriculture et de l’élevage est fondamental. Il passe par la préservation des espaces agricoles et pastoraux ainsi que par la promotion des circuits courts.

• * OUI, la préservation des sites naturels, historiques, architecturaux et des paysages est essentielle car ils constituent une richesse considérable pour les Pyrénées catalanes.

• * OUI, la requalification et la réhabilitation du parc immobilier existant doivent être une priorité.

• * OUI, les pratiques traditionnelles et respectueuses de la chasse et de la pêche participent également à la préservation des espaces naturels.

• Sans budget inconsidéré et avec le soutien des différentes collectivités territoriales tous ces atouts peuvent être valorisés pour que s’amplifie une dynamique porteuse d’avenir pour ceux et celles qui vivent sur ce territoire ou qui le fréquentent.

Pour que vivent durablement les Pyrénées catalanes !

Pour affirmer l’identité montagnarde de ce territoire

Nous demandons l’abandon immédiat et définitif du projet de grand domaine skiable.

Cliquer (ici) pour Signer la pétition !

Cliquer (ici) pour rejoindre le Collectif !

Participez au rassemblement montagnard et citoyen le 5 juin 2016 à 11h à l’Estany de Vallsera (Lac de Balcère /Les Angles 66) et à 12h à l’estive de la Jaça de Ganyades

contacts : nonaugds gmail.com
http://www.facebook.com/nonaugds66


NO AL PROJECTE DE MEGA ESPAI ESQUIABLE AL COR DEL PARC NATURAL REGIONAL DELS PIRINEUS CATALANS

Collectif Non au projet de grand domaine skiable dans les Pyrénées Catalanes

Projecte d’ampliació de pistes i de lligam entre Font-romeu, Bolquera, els Angles, Formiguera

Primers membres del Col.lectiu : Christian Blanc, antic batlle dels Angles, Antoni Glory, delegat Moutain Wilderness i les associacions : Charles Flahault, Alternatiba 66, Fédération Aude Claire, Club Alpin Français Cerdagne-Puigmal, Grup Pirinenc Excursionista Nord Català, Groupements Pastoraux Vallsera-Lladura et Pasquiers Royaux, ACCA Fontrabiosa, Real Idées, Collectif Alternatif aux Pesticides 66, Groupe Ornithologique du Roussillon (GOR), Association Pyrénéenne des Accompagnateurs en Montagne 66 (APAM 66), Cerdagne Rando...

El 17 de desembre de 2015 els batlles dels municipis de Font-romeu, Bolquera, els Angles, Formiguera annunciaven la decisió d’enllaçar llurs estacions d’esqui per a fer-ne el més gran espai esquiable dels Pirineus.
Aquest projecte preveu la creació de 9 kms de remuntadors i de 40 kms de pistes d’esqui amb canons de neu, obres de desforestació, de remoció de terres i d’infraestructures diverses a travès de valls encara preservades de la Bollosa, de l’estany d’Aude, de Vallsera, de la Balmeta, de la Lladura, del Puig de la Costa del Pam, situades en el Parc natural regional dels Pirineus catalans (Natura 2000, ZNIEFF, paratge protegit, bosc patrimoni, etc..)

Denunciem aquesta amenaça de catàstrofe ecològica, econòmica i social i diem :

NO a una tal fugida endavant, a l’heretgia financera d’un projecte desmesurat i obsolet, (70 milions d’euros de cost sot-evaluat, 700.000 € d’estudis dels quals 116.000 € d’estudis de clientela i màrqueting ja pressupostats per la Moncomunitat de municipis Capcir-Alt Conflent) i això, en un context d’estagnació de l’esqui de pistes i de rescalfament climàtic comprovat (COP 21), amb a més conseqüències tarifàries pels clients i fiscals pels contribuents.

NO a la ruptura dels equilibris econòmics i socials del territori que afectaria les estacions d’esqui i amenaçaria més particularment les més petites d’elles així com els pobles de proximitat.

NO al dany irreversible i sense compensació possible d’aquest paratge excepcional, de la seva biodiversitat, dels seus ecosistemes.

NO a la destrucció de les estives i al malbaratament dels espais agrícols seculars, font d’una ramaderia, d’una agricultura i d’una alimentació de qualitat.

NO a l’agravació dels riscos d’incendi i de les contaminacions diverses induïdes per aquest projecte.

NO a l’alteració d’emplaçaments arqueològics i dels llurs paisatges d’una importància històrica i cultural úniques (habitat medieval de Vallsera, antics paratges pastorals i d’explotació minera de la Costa del Pam…).

NO a la destrucció dels indrets d’hivernada, a posar en perill la fauna emblemàtica de muntanya, a la degradació dels recursos hídrics, dels medis aquatics i de les zones húmides.

NO a la negació de la carta del Parc Natural Regional dels Pirineus Catalans, adoptada solemnament per aquests municipis mateixos, arrossegant de facto la desaparició del parc i la pèrdua de les seues diferents qualificacions (allotjament, productes del terrer)

Per tal que l’irreparable no sigui perpetrat, per tal que aquestes últimes valls dels Pirineus Catalans encara preservades no siguin pas malmeses per sempre :

DEMANEM LA RENÚNCIA IMMEDIATA I DEFINITIVA AL PROJECTE DE MEGA ESPAI ESQUIABLE EN ELS PIRINEUS CATALANS

Feu-vos soci del Col.lectiu, proposeu i participeu :

nonaugds gmail.com
https://www.facebook.com/nonaugds66

PRIMERA CITA a un aplec muntanyenc i ciutadà, el 5 de juny del 2016 a les 11 h a l’estany de Vallsera (Lac de Balcère/els Angles 66) i a les 12 h a l’estiva de la Jaça de les Ganyades


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 475 / 292762

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License