CNT 66
Communiqué

Maudites soient toutes les guerres !

samedi 26 mars 2016
Maudites soient toutes les guerres !

Communiqué

La Ligue des droits de l’Homme des Pyrénées orientales condamne fermement les guerres que mène la France dans plusieurs pays du monde et particulièrement son engagement actuel au Proche-Orient, sans qu’aucune information ne filtre sur les méthodes employées, ni sur le nombre des victimes, militaires et civiles.

Ces interventions, décidées pour répondre aux attentats de janvier et novembre 2015 à Paris, sont une réaction « primitive de vengeance » (philosophe Alain Badiou), ne pouvant qu’entraîner haine et divisions, et désirs de vengeance en retour !

L’urgence est de lutter contre la crise sociale sur notre territoire et non de mener des guerres contre des ennemis mouvants et mal définis, que nous avons souvent armés avant qu’ils ne se retournent contre nous.

La France, qui compte parmi les 5 premiers pays exportateurs d’armes en 2015, fait preuve d’un cynisme coupable à soutenir et entretenir des conflits : les ventes de Rafale, entre autre présentées comme un triomphe dans les medias en sont un exemple affligeant ! Notre pays fournit des armes à des pays où de graves violations des droits et tout particulièrement des droits des femmes sont commises. Et -fait du prince- notre président de la République vient de décorer de la légion d’honneur (médaille du déshonneur ?) à Mohammed ben Nayef Al Saoud prince héritier et vice-Premier ministre d’Arabie Saoudite : une sorte de « commission » sur nos ventes d’armes estimées à plus de dix milliards de dollars ?

Les guerres menées par la France en Afrique ont d’autres terribles conséquences, car le sentiment de toute-puissance de ses soldats, la survivance d’une mentalité coloniale et le silence de « la Grande muette » conduisent certains soldats de l’armée française à se comporter comme des criminels de la pire espèce en se livrant à des viols d’enfants africains (Burkina-Faso, Centrafrique…). La LDH s’insurge contre ces actes barbares, perpétrés sur des enfants, avec la plus profonde indignation.


Maleïdes siguin totes les guerres !

Comunicat de condemna a les guerres a cura de la Lliga dels Drets de l’Home del Pirineu Oriental

TRAMUNTANA VERMELLA MAIL 27/03/2016 Perpinyà (Rosselló).- La Lliga dels Drets de l’Home del Pirineu Oriental (LDH) envia un comunicat on condemna fermament les guerres, que França lliura en diversos llocs del món i, especialment, la seva actual implicació a l’Orient Proper, sense que es filtri cap informació sobre els mètodes que utilitza, ni sobre el nombre de víctimes, siguin militars o civils.

En aquest sentit aquesta entitat nord-catalana exposa que “aquestes intervencions, decidides com resposta als atemptats de gener o novembre de 2015 a París, no són més que una reacció « primitiva de venjança » (filòsof Alain Badiou), cosa que provoca odi i divisions, amb desitjos de venjança al seu torn contrari !

És urgent lluitar contra la crisi social en el nostre territori en comptes de fer guerres contra enemics canviants i mal definits, que sovint nosaltres mateixos armem abans que ells es tornin en contra nosaltres.

França, que compta entre els 5 primers estats exportadors d’armes el 2015, practica un cinisme culpable pel fet de mantenir i entretenir conflictes : les vendes de Rafale, entre altres presentades com un triomf dans les medias en són un exemple consternant ! El nostre país forneix armes a països on hi ha greus violacions dels drets i especialment dels drets de les dones. A quina arbitrarietat correspon el fet que el nostre president de la República condecori amb la Legió d’Honor (medalla del deshonor ?) Mohammed ben Nayef Al Saoud, príncep hereu i vice-primer ministre d’Aràbia Saudita : un espècie de « comissió » en les nostres vendes d’armes, unes vendes estimades en més de deu miliards de dòlars ?

Les guerres que fa France a l’Àfrica tenen altres terribles conseqüències, ja que el sentiment de ser poderosos per part dels seus soldats, el fet de perpetuar una mentalitat colonial i el silenci que comporta la restricció de drets en l’exèrcit fa que alguns soldats francesos es comportin com criminals de la pitjor espècie tot protagonitzant violacions d’infants africans (Burkina-Faso, Centre ÀfriCA…). La LDH es revolta contra aquets actes bàrbares, perpetuats en infants, manifestant la seva més profunda indignació.”


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 271 / 284343

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License