CNT 66
CNT Fédération des Travailleur-se-s de la Santé et du Social

Solidarité avec les travailleurs-euses réfugié-es

jeudi 12 novembre 2015

Exploité-es, vendu-es, pillé-es, persécuté-es, par la dictature mondiale de l’économie, l’exploitation du milieu naturel par pollution industrielle ou nucléaire, le commerce cynique des armes, par les bénéfices monstrueux des financiers

Ils-elles sont soumis à la violence, l’incarcération, l’expulsion et sont victimes du capitalisme, du colonialisme qui engendre une misère totale, cause principale de l’exil, et un monde hideux.

Nous dénonçons la volonté de l’État de :

- criminaliser les réfugiés, comme tous les "sans papier" et tous les reclus comme sont criminalisés ceux qui les défendent.

- traiter le phénomène par la force dans une idéologie poussée par l’extrême-droite.

Face à la mondialisation du capitalisme, la solidarité syndicale internationale est incontournable, car les travailleurs-euses de tous les continents ont les mêmes ennemis et les mêmes intérêts, avec leur spécificité de lutte et d’organisation

C’est sur le terrain de l’anticolonialisme et de l’anti-impérialisme qu’il faut agir :

contre le pillage des ressources naturelles

contre le soutien aux régimes dictatoriaux, un des pilier du capitalisme, qui répriment les mouvements sociaux

Partout dans le monde des organisations syndicales existent et des travailleuses-eurs défendent leurs droits et par là même les nôtres.

Plus que jamais, le syndicalisme doit être révolutionnaire c’est à dire porteur d’un projet pour une société plus juste, plus égalitaires, plus libre.

La CNT a pour ambition de mettre à bas le vieux monde par :

• l’émancipation des travailleurs
• l’abolition des classes
• l’égalité et la justice sociale
• la gestion de la société par les producteurs-trices

Nous travailleuses-eurs de santé et du social sommes confrontés dans notre quotidien aux difficultés, à la pauvreté et à l’exclusion.

Nous refusons d’être les valets des politiques anti-pauvres, racistes et xénophobes.

Nous appelons à constituer des collectifs d’utilisation de caméras portatives pour filmer et diffuser les scènes de violences policières

Nous rappelons que notre internationalisme doit être cette solidarité de classe de tous-tes les exploitées, par delà les frontières et les états qui divisent.

CNT Fédération des Travailleur-se-s de la Santé et du Social


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 251 / 292758

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License