CNT 66

On reviendra à Sivens ! Au sujet de l’article de l’Indépendant

lundi 9 mars 2015

Au sujet de l’article de l’Indépendant écrit par un ancien de la FN SEA, voici ce que pourrais lui répondre :

Les manifestants (une dizaine et 50 pour les "forces de l’Ordre" en uniforme et en civil) qui étaient venus soutenir les opposants au barrage de Sivens (il y a aussi des agriculteurs qui sont contre, mais ils ne sont pas à la FN SEA !), ne sont pas en effet des voyous ou des rigolos en dehors des réalités agricoles et citoyennes. Nous soutenons (je dis nous parce que j’y étais) une agriculture respectueuse de l’environnement et des êtres vivants (la pollution agricole tue aussi les agriculteurs dans l’exercice de leur travail), mais nous luttons aussi pour une autre société plus égalitaire et plus responsable, en vue d’un meilleur futur pour nos enfants.

Une info en passant pour rappeler la force des manipulateurs de toutes sortes : Récemment, les lobbys des multinationales ont réussi à faire rejeter par le Sénat une proposition sur l’interdiction de produits toxiques en partie responsables de la mort des abeilles (malgré une forte mobilisation nationale française pour cette interdiction !). Les sénateurs UMPS ont tous voté contre ! Nos deux sénateurs des P.O. (Calvet UMP et Malherbe PS) ont voté contre l’interdiction bien entendu !

Pour en revenir à Sivens, ce n’est pas fini ! Car le Conseil Général du Tarn a choisi la plus mauvaise des solutions puisque non conforme aux recommandations européennes sur les zones humides : ils ont entériné en fait la construction du barrage sur la même zone humide (pour plaire aux industriels agroalimentaires et du BTP, donc projet nuisible et ruineux, donc inutile) au lieu de retenir la solution la plus raisonnable pour le porte-monnaie, l’agriculture et l’environnement, c’est-à-dire la construction de plusieurs retenues d’eau dans le département qui pourront satisfaire amplement les besoins des vingt ou trente agriculteurs de cette région.

Ce n’est pas fini, car ici comme là-bas la lutte pour une agriculture raisonnée et non polluante continue, ainsi que la lutte plus générale contre toutes les multinationales qui nous exploitent, qui polluent et qui gangrènent toutes les démocraties pour augmenter leurs bénéfices et engraisser leurs actionnaires.

Melodia (du collectif NDDL66, CollectifAntiOGM et CNT66)

Voir article : http://www.cnt-f.org/cnt66/spip.php?article1070


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 220 / 285498

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License