CNT 66

JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES EN LUTTE. Le Postier Affranchi / spécial 8 mars

samedi 28 février 2015

JOURNÉE INTERNATIONALE DES FEMMES EN LUTTE.

UNE JOURNÉE DE COMBAT !!

Le 8 Mars est une journée qui symbolise et fédère les luttes des femmes au niveau de la planète. Contrairement à la vision que veulent en donner les pouvoirs, les tenants de l’ordre établi, ou les machistes ordinaires, cette date ne représente pas « la fête » de la femme qu’il s’agirait de célébrer ce jour-là, pour l’enfermer le reste de l’année dans une oppression quotidienne. L’origine de cette journée puise ses racines dans le mouvement ouvrier révolutionnaire. C’est en effet en 1910, lors de la « Deuxième Conférence Internationale des Femmes Socialistes », qui se tenait à Copenhague au Danemark, que Clara EZTKIN a proposé d’organiser une journée annuelle de convergence des luttes des femmes. Et c’est à la suite de grèves ouvrières à Saint-Pétersbourg en Russie en 1917 que la date du 8 mars est adoptée en 1921.
Pour nous, syndicalistes autogestionnaires de la CNT, en 2015, c’est cette lutte féministe et sociale que nous entendons mettre en avant, lutte qui se mène sur plusieurs fronts :

- Dans l’entreprise l’action pour l’égalité entre hommes et femmes.

- Dans la société la mobilisation pour la défense des acquis arrachés par les luttes sociales et féministes.

- Dans l’entreprise et la société comme dans la sphère privée la dénonciation des violences machistes, la lutte contre les atteintes à la dignité, contre le harcèlement sexuel et moral à l’embauche.

DANS LE MONDE DU TRAVAIL : VOUS AVEZ DIT ÉGALITÉ HOMMES/FEMMES ??

Il n’est pas inutile de le rappeler : l’insertion de la femme dans le monde du travail a suivi un cheminement complexe qui est tout le contraire de celui d’un long fleuve tranquille. Car dans le cadre de cette société la place assignée à la femme est, à l’origine, celle qui est délimitée par les quatre murs du foyer. Cette vision patronale, masculine est historiquement cautionnée par l’Église pour laquelle la mission terrestre de la femme est la procréation et la soumission à l’homme, dont elle est dépendante économiquement, dans le cadre du mariage.

Qui se souvient que ce n’est que depuis 1965, en France, qu’une loi a réformé les régimes matrimoniaux, permettant à la femme de travailler sans le consentement de son mari ?

Qui se souvient que ce n’est qu’en 1972 qu’un texte législatif reconnaît le principe de l’égalité de la rémunération entre hommes et femmes pour des travaux de valeur égale ? Et il faudra attendre la loi Roudy de 1975 pour interdire toute discrimination sexiste à l’embauche.

FÉMINISATION DU TRAVAIL NE RIME TOUJOURS PAS AVEC ÉGALITÉ.

Longtemps certains métiers ont été réservés aux hommes. A la Poste par exemple ce n’est qu’en 1974 que l’ouverture du concours de facteur n’a été officiellement accordée aux femmes, alors qu’elles exerçaient ce métier depuis longtemps, non pas en tant que fonctionnaires titulaires mais avec le statut d’auxiliaires, statut précaire et souvent à temps partiel imposé.

Des emplois sous le signe de la précarité et des inégalités. 50% des emplois des femmes relèvent du Temps partiel subi, ou Temps Partiel d’Embauche. Ces activités professionnelles concernent les secteurs de l’hôtellerie, de la Restauration, de la Grande Distribution, du Nettoyage.

Le taux de chômage chez les femmes est de 9,1% contre 7,8% chez les hommes. Sur le plan salarial, dans le secteur privé les femmes perçoivent des salaires inférieurs de 20%, et de 14% dans la Fonction Publique. En outre les femmes sont pénalisées car elles occupent des emplois moins qualifiées et leurs carrières sont souvent interrompues.

Le travail demeure donc une source d’inégalités pour les femmes sur le plan des salaires (et donc des retraites), des carrières, de la qualification, et de la précarité. Le combat pour l’égalité hommes/femmes est donc d’actualité, sur tous ces plans, comme contre toutes les tendances qui veulent renvoyer la femme dans ses foyers. Car sans indépendance économique il ne saurait y avoir égalité, et encore moins liberté.

Télécharger Le Postier Affranchi ici

http://www.cnt-f.org/fedeptt/spip.php?article321


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 304 / 289574

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License