CNT 66

la repression continue à la Poste

samedi 8 novembre 2008

La répression continue à la Poste
Après le licenciement de Fabrice à Bordeaux, les deux ans de mise à pied sans traitement pour Serge Reynaud à Marseille, la Direction de La Poste continue à faire le ménage.

Aujourd’hui c’est Brigitte Gueugnon, facteur à Saint-Genis-Laval CDIS et déléguée syndicale de la CNT PTT, contractuelle de droit privé d’être convoquée par la DOT Courrier du Rhône pour un entretien en vue d’une sanction disciplinaire. On lui reproche entre autres d’avoir comme ses collègues laissé du courrier au lendemain de la grève du 23 septembre.

Encore une fois la Direction de La Poste comme à Bordeaux ou à Marseille s’acharne sur des militants syndicaux afin de museler tout droit d’expression, d’anéantir les conditions de travail de ses agents et ainsi d’accomplir son oeuvre de destruction du Service Public.

Le personnel de son bureau qui passe en Facteur d’avenir et les usagers de sa tournée lui apportent leur soutien. Nous devons tous et toutes montrer à la Direction notre solidarité. Pour cela nous vous demandons d’écrire dès aujourd’hui pour exiger la levée de toutes procédures disciplinaires à son encontre par courrier, fax ou aussi téléphone à l’adresse suivante :

LA POSTE, D.O.T. COURRIER
Pôle Qualité Discipline
10 place Antonin-Poncet - 69267 Lyon cedex 02
tél. 04 72 40 60 50 - fax 04 72 40 60 73

Une lettre type à compléter selon ses gouts est proposée. Il n’est pas nécessaire d’affranchir les courriers que l’on adresse à la poste.

UN COUP CONTRE L’UN D’ENTRE NOUS EST UN COUP CONTRE TOUS ET TOUTES :
IL DOIT AMENER UNE RIPOSTE SANS FAILLE !


titre documents joints

8 novembre 2008
info document : Word
27 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 679 / 287897

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Syndicat PTT 66   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License