CNT 66
Perpignan

NobelClad. Solidarité avec les salariés : Rassemblement mercredi 17 décembre à 18h devant la Préfecture.

samedi 13 décembre 2014

La CNT 66 se solidarise avec les salariés de NobelClad qui luttent contre tout licenciement, elle appelle et sera présente au rassemblement du mercredi 17 décembre à 18h devant la Préfecture.

Rassemblement le mercredi 17 décembre 2014 devant la préfecture des PO, pour soutenir les salariés en lutte de l’usine NobelClad de Rivesaltes.

Communiqué de l’intersyndicale FO-CFTC de Nobelclad

Suite à l’article publié le 9 décembre sur l’Indépendant qui fait part du communiqué de la direction, l’intersyndicale tient à apporter les précisions suivantes :

Dans cette entreprise qui réalise d’énormes bénéfices depuis des années et est toujours largement profitable (près de 2 millions d’euros de résultat net cette année), les salariés n’ont pas demandé à être licenciés.

Le plan de licenciement actuel a comme objectif de délocaliser rapidement le site de Rivesaltes pour bénéficier des 11 millions d’euros de crédit d’impôts accordé par l’État allemand au détriment de État Français et des collectivités locales (impôts).

Ce plan transfère une partie du coût des licenciements sur nos régimes sociaux (Assedic, etc…) car les mesures « d’accompagnement » semblent insuffisantes pour un département avec plus de 19 % de chômeurs.

Il s’agit d’un plan visant à réaliser encore plus de bénéfices.

En ce qui concerne les indemnités évoquées, nous sommes loin des 3 ans de salaire pour tous les salariés (en fait entre 8 et 14 mois pour la plupart) et elles n’ont été augmentées que depuis la grève et l’occupation.

Ce sont les raisons qui expliquent que ceux qui sont jetés à la rue continuent le blocage de l’usine pour obtenir des conditions de départ dignes.

Il faut que les salariés puissent partir dans des conditions supportables pour la collectivité, qui n’a pas pour vocation de satisfaire l’avidité des actionnaires.

Rassemblement le mercredi 17 décembre 2014 devant la préfecture des PO, pour soutenir les salariés en lutte de l’usine NobelClad de Rivesaltes.

POUR DIRE STOP AU MASSACRE DE NOS EMPLOIS

POUR DIRE STOP AU DUMPING SOCIAL ET FISCAL

FO ud66

GD FO Services Publics 66

FO ASF

FSU 66

CNT 66

Solidaires 66

Voir : http://www.cnt-f.org/cnt66/spip.php?article994


STOP A LA MASSACRE DE NOSTRES LLOCS DE TREBALL

STOP AL DUMPING SOCIAL I FISCAL

Els sindicats fan una crida a una concentració el proper dimecres 17 de desembre davant la prefectura del Pirineu Oriental, a Perpinyà, per manifestar un ferm suport dels assalariats en lluita de la fàbrica Nobel Clad, de Ribesaltes

TRAMUNTANA VERMELLA MAIL 13/12/2014 Ribesaltes/Perpinyà (Rosselló).- La Intersindical FO-CFTC de Nobel Clad, conjuntament amb FO Unió Departamental 66, GD FO Serveis Públics 66, FO ASF, FSU 66, CNT 66 i Solidaires 66, manifesta que arrel de l’escrit publicat, el 9 de desembre, al diari L’Indépendant que recull un comunicat de la direcció, la Intersindical manifesta unes precisions. En aquesta empresa, que guanya enormes beneficis des de fa anys i que encara obté molts guanys, més de 2 milions d’euros el resultat net aquest any, els assalariats de cap manera han demanat un comiat laboral.

Així, el pla de comiat laboral per aquest moment solament té per objectiu la deslocalització ràpida del lloc de Ribesaltes per aconseguir un benefici d’11 milions d’euros de crèdit d’impostos acordat per l’Estat alemanya en detriment del francès i de col•lectivitats locals (impostos).

Aquest pla transfereix una part del cost dels comiats laborals en els nostres règims socials (Assedic, etc…) ja que les mesures « d’acompanyament » semblen insuficients per un departament amb més d’un 19 % de persones desocupades.

Tot plegat encara es tracta d’un pla per aconseguir més beneficis.

En el que fa referència a les indemnitzacions esmentades per l’empresa, cal senyalar que ens trobem lluny dels 3 anys de cobrar salari per tots els assalariats, de fet entre 8 i 14 mesos per la gran majoria, i no han augmentat després de la vaga i l’ocupació d’aquesta fàbrica.

Aquestes raons expliquen el fet que la gent assalariada que l’empresa deixa al carrer hagin continuat el bloqueig de la fàbrica per així obtenir unes condicions de sortida dignes.

Cal que els assalariats puguin sortir en unes condicions suportables per la col•lectivitat, que de cap manera té per vocació satisfer l’avidesa dels accionistes d’aquesta empresa.

Els sindicats fan una crida a una concentració el proper dimecres 17 de desembre davant la prefectura del Pirineu Oriental, a Perpinyà, per manifestar un ferm suport dels assalariats en lluita de la fàbrica Nobel Clad, de Ribesaltes.

PER DIR STOP A LA MASSACRE DE NOSTRES LLOCS DE TREBALL

I PER DIR STOP AL DUMPING SOCIAL I FISCAL.

http://nordestllibertari.blogspot.fr/2014/12/stop-la-massacre-de-nostres-llocs-de.html


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 391 / 289329

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License