CNT 66
Solidarité avec les ouvriers en lutte à Berlin

L’esclavagisme détaché

lundi 1er décembre 2014

Depuis une semaine, des travailleurs roumains sont en grève sur le chantier du Mall de Berlin (1) en allemagne. Non payés à la fin du chantier, ils vivent désormais sans aucune ressource et dorment par roulement d’une semaine dans un container, sinon à la rue.

Pour défendre leurs droits, ces travailleurs détachés se sont syndiqués au Free Arbeiteterinnen und Arbeiter Union (syndicat FAU). Le FAU appelle à des dons pour pouvoir alimenter la caisse de grève et payer un hébergement décent aux travailleurs en lutte.

Account-holder : Allgemeines Syndikat Berlin
IBAN : DE45 1605 0000 3703 0017 11
BIC : WELA DE D1 PMB
Reference : Mall of Shame

Ces travailleurs roumains sont venus sous le statut de travailleurs détachés. A leur arrivée, ils se sont vus confisquer leurs passeports et le patron a refusé de leur faire les contrats de travail écrits. Ils sont prisonniers à Berlin comme le sont les travailleurs du BTP au qatar. A la fin du chantier, le patron n’a versé aucun salaire. Plus que jamais, le combat contre ce patronat mafieux doit s’internationaliser. Qu’ils soit roumains ou français, les patrons sont unis contre les travailleurs du BTP, restons unis contre ces patrons. Les gars et les femmes du BTP sont partout camarades.

Syndiqués dans le pays où on vit, syndiqués dans le pays où on travaille.


Traduction de la pétition de la FAU en soutien aux ouvriers roumain par le SUBRP

Le Mall de la honte - Construit sur l’exploitation

La construction du " Mall of Berlin" a couté environ 1 milliard d’euros, mais à la place d’un temple du shopping, il est maintenant considéré comme un symbole de l’exploitation des travailleurs migrants en provenance d’autres pays de l’UE. Des ouvriers de Roumanie ont été utilisés pour la construction du Mall, pour un salaire d’à peine 6 euros par heure, dix heures par jour, six jours par semaine, pour constater que, à la fin du projet de construction, ils ne devaient pas être payés. Un grand groupe de ces travailleurs s’est organisé au sein du syndicat FAU et agissent rapidement pour lutter à obtenir leurs salaires impayés.

"Nous n’avons pas seulement été privés de rémunération : nous avons été menacés à plusieurs reprises, y compris par la violence, et notre manque de connaissance de la langue allemande a été exploitée par nos employeurs. On nous a demandé de 100 à 150 euros pour nous déclarer à l’administration (ce qui est illégal), et ils ont refusé d’écrire les contrats de travail. Aucun logement n’a été fourni, et nous avons dormi à la rue. Finalement, l’hébergement a été trouvé, c’était un appartement au loyer de 1800€ / mois, deux-pièces, dans laquelle 14 à 16 ouvriers se sont entassés, et qui avait une douche qui ne fonctionnait que vingt minutes par jour. Maintenant que nous n’avons pas été payés, nous ne pouvons pas payer le loyer, et nous nous trouvons à nouveau à dormir à la rue".

Les entrepreneurs en construction, METATEC Fundus GmbH ( Berlin-Kreuzberg ) et Openmallmaster GmbH ( Francfort -Main ) sont responsables des arriérés de salaires, ainsi que principale entreprise de construction du Mall , Fettchenhauer Controlling & Logistics GmbH, qui a sous-traité le travail à ces deux sociétés, et l’investisseur High Gain Maison Investments est responsable aussi. Nous exhortons toutes ces parties, en particulier les deux derniers, à s’assurer que les salaires soient payés. Derrière le glamour du " Mall of Berlin" se trouve l’exploitation sauvage et le traitement inhumain des travailleurs.

"Nous n’allons pas arrêter de nous battre jusqu’à ce que nous avons reçu les salaires qui ont été promis. Nous sommes venus ici pour travailler, et nous avons gagné nos salaires. Nous voulons être en mesure d’acheter notre propre nourriture. Nous exigeons plus que nos propres salaires - En Allemagne, des milliers de travailleurs migrants sont exploités dans des conditions proches de l’esclavage, et nous ne pouvons plus le tolérer. Nous nous sommes organisés dans la FAU Berlin : Nous ne sommes pas seuls , et nous n’allons pas arrêter de de nous battre " !

Le FAU manifeste devant le "MALL of Berlin", le samedi 6 décembre à 14h, et jusqu’à ce que les travailleurs soient payés. Le syndicat envisage également des actions en justice et de travail.

SIGNER LA PETITION

Site du FAU

(1) Le "Mall of Berlin" est un centre commercial se voulant haut de gamme rassemblant des marques comme Karl Lagarfield, Lacoste, Hugo BOSS etc... 270 magasins en tout. La société Fettchenhauer Controlling & Logistics GmbH et ses deux sous-traitants Metatec Fundus GmbH (Berlin-Kreuzberg) et Openmallmaster GmbH (Frankfurt-Main) sont en charge de la construction. Le promoteur est le groupe High Gain House Investments (HGHI). Les financeurs sont Deutsche Hypo, Bayerische Versorgungskammer le la BNP Paribas.

http://www.cnt-f.org/subrp/spip.php?article670


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 233 / 286446

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License