CNT 66
Filles et fils de la forêt.

« De retour de Sivens, certains de nos militants et sympathisants témoignent. »

jeudi 27 novembre 2014
Filles et fils de la forêt.

Salut la Métairie, salut Gazad, salut Le Fort. Merci à vous, Nico, Théo, Kevin, Olivier, Fred. Merci pour cette magnifique nuit étoilée autour du feu. Merci toutes et tous qui expérimentez avec tant d’enthousiasme cette autre façon de concevoir les rapports humains sur laquelle vous n’avez pas encore posé de nom.

Une pratique, comme inédite, qui s’est naturellement instaurée, expliquez-vous :

« Dans nos assemblées générales, il n’y a pas de chef. Tout le monde prend la parole ; à tour de rôle. On se respecte, même si on n’est pas d’accord. Les décisions sont prises collectivement. On décide directement, sans intermédiaire.

Les gens viennent de partout. Chacun, naturaliste, maçon, charpentier, menuisier, jardinier, arrive avec son savoir et le transmet. Dans la journée, ensemble, on sème, on plante, on bâtit, on nettoie le Tescou, on évacue les plastiques et les déchets, on recycle. Le soir, on partage le repas, on discute, on chante, on fait la fête…

Si on ne se sent pas tout à fait bien auprès d’un feu, on va vers un autre et tout se passe simplement, malgré l’humidité, le froid, l’inconfort, l’avenir incertain ».

Au lever de la lune, soudain, d’un coin du campement, l’appel du loup à la meute fuse vers les étoiles, rassérénant mon cœur de cette certitude inespérée : enfin !

Merci vous tous, qui portez dans vos cœurs ce monde nouveau enfoui dans les nôtres.

De foyers en foyers, d’autres hurlements reprennent, répondent en écho. C’est le chant de reconnaissance des fils de la forêt.

Il clame : « Nous, frères indomptables et déterminés, occupons la place ; on ne nous délogera pas, ni ici, ni ailleurs ».

ZAD partout !

Forêt de Sivens, ZAD du Testet, nuit du 8 au 9 novembre 2014.

de 13 à Rémi.

Jardin du souvenir

Jardin du souvenir

Jardin du souvenir

Jardin du souvenir

La lucha sigue

La lucha sigue

La lucha sigue

La lucha sigue

Nature is back

Nature is back

Nature is back

Un mûrier-platane a été planté au nom de la solidarité des P.O. !

En hommage à Rémi Fraisse et en protestation contre la violence d’Etat, nous étions plusieurs des P.O., d’horizons politiques ou philosophiques différents, à faire le voyage le 2 novembre pour planter notre arbre, un mûrier platane, dans la partie déboisée où l’on devait construire ce triste barrage. Notre action manifestait notre refus de l’agro-industrie et de ce monde qui donne plus d’importance à l’Argent et à la spéculation qu’à la vie... Cette manifestation digne et dans le respect des idées de chacun fut très réussie. Ce n’est qu’un début, continuons le combat !

Melodia


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 481 / 263563

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités   ?

Site réalisé avec SPIP 3.0.17 + AHUNTSIC

Creative Commons License