Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

OGM - Agriculture


La confédération paysanne, la confédération nationale du travail et les faucheurs volontaires d’OGM Gard Lozère bloquent le site de Monsanto [17/04/2012]

17 avril 2012
La confédération paysanne, la confédération nationale du travail et les faucheurs volontaires d’OGM Gard Lozère se sont retrouvés cet après-midi sur le site de Monsanto Nîmes avec la volonté de procéder à une inspection citoyenne des installations de l’entreprise qui cultive là quelque 33 hectares.
Vidéo
Les manifestants entendaient dénoncer "les artificialisations des terres agricoles et leur accaparement qui vont à l’encontre de la souveraineté alimentaire des territoires". Et élargir leur  ... (Lire la suite)


OGM dans la Campagne [12/04/2012]

OGM - Monsanto annonce un trimestre record
http://www.enviro2b.com/2012/04/05/...
Tandis que le débat autour des semences OGM continue de partager les Français, Monsanto, le géant américain de la semence génétiquement modifiée a annoncé hier un bénéfice trimestriel bien supérieur aux attentes. Alors, si les Français, doutent encore, ...
En disant Non au soja irresponsable, nous pouvons encore sauver le ...  ... (Lire la suite)


Faucheur volontaire [17/10/2011]

Condamné pour avoir refusé un prélèvement ADN, l’élu pontissalien écologiste, François Mandil, vient de recevoir une offre de 1500 euros du gouvernement français pour stopper les poursuites.
lire la suite :
http://www.pleinair.net/detail_48_4...


Lactalis déboutée et condamnée à dédommager la Confédération Paysanne [13/09/2011]

Mercredi 14 septembre 2011
Le groupe industriel avait demandé 14 000 euros de dommages et intérêts pour le préjudice économique causé. Ce mercredi 14 septembre à 13h30, après un peu plus de 3 mois de réflexion, le tribunal de Saint-Etienne a rendu son jugement. Il a tout simplement débouté l’entreprise Lactalis de l’ensemble de ses demandes et a également condamné l’entreprise du Forez à payer 1 500 euros de dommages et intérêts à la Confédération ainsi qu’à son représentant de l’époque, Philippe Marquet.  ... (Lire la suite)