Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

RDV à Brioude : Entre Fukushima et présidentielles, que pouvons-nous faire ??
[Posté le 8/11/2011]

Bonjour tous ! Ci-dessous, excellente interview que je me permets de vous faire suivre.

Une réunion du groupe brivadois Sortir du nucléaire est prévue le mardi 29 novembre (réservez cette date) à partir de 18 heures dans la nouvelle maison "écolo" de Florence Gozzi près de Brioude (précisions à venir). Au programme : 1) Visite guidée du lieu 2) Pique-nique tiré du sac ou repas commun à partir des contributions de chacun/e. 3) et réunion sur le thème : "Entre Fukushima et présidentielles, que pouvons-nous faire ??" > Remue-méninges.

Flash sur les prochaines actions Rézo :
- Dans les tous prochains jours, grande cyber-action pour secouer le dinosaure Hollande sur la sortie du nucléaire...
- A partir du 24 novembre, transport de déchets radioactifs depuis La Hague jusqu’à Gorleben dans le nord de l’Allemagne. Camp anti-nucléaire à Valogne dans la Manche dès le 22 novembre ; et de nombreuses actions sur le long des voies ferrées.
- En préparation, grande chaîne humaine en vallée du Rhône le 11 mars 2012 pour l’an 01 de Fukushima...

AndréL pour le Groupe brivadois Sortir du nucléaire

Source : Le Post

http://www.lepost.fr/article/2011/1...

Peut-on vraiment démanteler une centrale nucléaire ?

07/11/2011 à 16h46 |

Que la France décide ou non de sortir du nucléaire, elle sera tôt au tard confrontée au démantèlement de ses 58 centrales nucléaires vieillissantes. Une problématique que connaît bien l’anthropologue et philosophe Christine Bergé, qui a enquêté sur le chantier de déconstruction du surgénérateur Superphénix. Pour elle, démanteler une centrale , c’est entrer dans un rapport au temps particulier, où mémoire et informations se perdent face à une tâche gigantesque. Et on ne « déconstruit » pas une centrale : on enrobe, on éparpille, on disperse. Entretien.

Répondre à cet article