Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Refus Prélevement ADN - Communiqué CNT – UD 34
[Posté le 23/09/2011]

Communiqué

Plus de 100 personnes se sont réunies aujourd’hui devant le tribunal correctionnel de Montpellier pour soutenir Giorgos.

Celui-ci a été arrêté parmi des milliers d’autres durant le mouvement social contre la casse des retraites. Il a été interpellé lors d’une action de l’AG Interpro au Pôle Emploi, et inculpé pour avoir refusé de se soumettre au prélèvement ADN.

Le tribunal l’a condamné à 1 mois de prison avec sursis, en ne s’appuyant sur aucun fait, mais exclusivement sur le seul principe du refus du fichage ADN.

Pire, l’argumentation de la procureur suivie par le juge tient du délit d’opinion. Celle-ci a en effet souligné l’engagement anarchiste de Giorgos pour justifier la demande de condamnation.

Giorgos et ses soutiens se réservent la possibilité de faire appel de ce jugement.

Ce n’est pas la première fois que l’État tente de museler les mouvements de contestation. Cependant, nous continuerons à nous battre pied à pied contre les mesures anti-sociales des gouvernants. Nous tenons à remercier vivement tous les individus et structures ayant apporté leur soutien à Giorgos.

le 22/09/2011

groupe « Un Autre Futur » de la CGA

CNT – UD 34

Répondre à cet article