Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

Communiqué de l’union régionale cnt 59/62 suite à l’action antifasciste sur le marché d’auchel le 26 juillet
[Posté le 5/08/2011]

Ce mardi 26 juillet 2011 une soixantaine de syndicalistes des cinq unions locales CGT d’Auchel, Béthune, Bruay, Lillers et Isbergues, de la CNT et de Résistance Anti-Fascisme ont diffusé sur le marché d’Auchel un tract informant la population du développement des idées fascistes et identitaires dans la région et de l’implantation dans leur ville de la Maison de l’Artois : un local accueillant des groupuscules d’extrême droite radicale et des militant-es néo-nazi-es.

L’action visait également à dénoncer avec fermeté le laxisme et les positions douteuses du maire de la ville vis-à-vis du Front National et de la Maison de l’Artois, ainsi que ses propos récemment tenus dans la presse quotidienne régionale, en lien avec l’implantation récente de cette dernière.

Les militants syndicaux ne laisseront pas l’élu leur interdire d’être présents sur le marché d’Auchel alors que le Front National peux y diffuser ses tracts sans être jamais être inquiété. Au cours de notre diffusion de tracts les fascistes de la Maison de l’Artois sont arrivés sur le marché et y ont tenu un meeting sauvage. Ils ont vociféré leur haine des étrangers et des militants syndicaux. Adepte de la violence, leur service d’ordre, armé de matraques et de gants plombés, à attaqué notre cortège. Ils ont été aussitôt mis en échec, conspués et renvoyés à leur meeting haineux.

L’Union Régionale de la Confédération Nationale du Travail 59/62 appelle la population d’Auchel à se mobiliser et à s’organiser face à la présence des fascistes au sein de sa ville. Rappelons que partout où elle s’implante, l’extrême droite n’apporte que racisme, sexisme, homophobie, haine et violence.

tout lire

Répondre à cet article