Union des Syndicats CNT de la Loire

(Interpro, PTT, Santé-Social, Éducation,
Communication, Culture et Spectacles)

FAUCHEURS VOLONTAIRES Encore des condamnations
[Posté le 16/11/2010]

Mardi 16 novembre 2010

4 faucheurs volontaires dont le député européen français José Bové, ont été condamnés mardi 16 novembre en correctionnelle à Marmande (Lot-et-Garonne) à 120 jours-amende de 50 euros pour avoir détruit une parcelle de maïs OGM du semencier américain Monsanto en 2006.

Concrètement, ils doivent donc payer une amende de 6 000 euros dans un délai de 120 jours, faute de quoi ils devront effectuer 120 jours de prison.

Les 11 et 12 octobre, 86 faucheurs avaient comparu devant le tribunal correctionnel pour la destruction de 9 hectares de maïs, dont les trois-quarts étaient OGM, sur la commune de Grézet-Cavagnant (Lot-et-Garonne) en septembre 2006.

Le tribunal correctionnel de Marmande a suivi en tous points les réquisitions du parquet.

Les 82 autres faucheurs ont écopé de deux mois de prison avec sursis. Les prévenus étaient poursuivis pour destruction de bien en réunion, les faits ont été requalifiés en destruction de parcelle OGM autorisée, conformément à une loi de 2008 spécifique aux fauchages qui prévoit une peine maximale de trois ans de prison et 150 000 euros d’amende.

Compte rendu du procès de Marmande des 87 faucheurs volontaires d’OGM :

Répondre à cet article